Lyrics de AfroDziak - Combien de temps

From the Motherland, La mère africaine est d'où je viens

Je l'ai pas appris à la school ni dans leurs gros bouquins

L'Afrique c'est bien, maman me l'a dit et j'te le dit

Mais quand j'ai lu Tintin au congo je t'avoue j'ai pé-fli

Mes tantes m'ont montrer des photos, rien à voir j'te dit

Pour enfoncer le clou, avec ma peau foncé, on m'a dit

C'est en cours d'histoire, qu'on m'a raconté des tas d'histoires

Que je venais du grand nord, qu'on nous appellés les vickings

Les mêmes qu'on dessine dans Asterix, dechire tout, garde le X

Malcolm comme malcolm, pour les miens je millite, arrete de croire

Tout ce qu'on te dit, à toi de nourir ton esprit, on m'a trop

Longtemps priver de mes richesses, aujourd'hui j'encaisse, encaisse





Refrain

Combien de temps va-t-on nous faire croire que nous sommes des fautifs?

Combien de temps va-t-il nous falloir pour comprendre l'injustice?

Combien de temps va-t-on nous faire croire?

Combien de temps va-t-il nous falloir?





Dis-moi pendant combien d'années, les portes vont-elles

Sur moi se refermer, ma présence est peut-être acceptée

Mais ma pensée est ignorée, mais dans cet endroit que

Je croyais si juste, où desormais l'hypocrisie nous insulte

Comme si nous n'avions été que de l'aide et rien de plus





Refrain





I have a dream comme Martin Luther nous étions tous des king

Du haut de nos pyramides accompagner de nos Black Queen

Je me reveille bad pe-tri, il fait tout gris à paris

Les gens sont aigris, j'avance comme si j'etais yé-gri

Mais j'sais que j'brille, que j'rayonne comme le soleil de là-bas

Hey mama, rien au monde ne pourra effacer tout ton chagrin

Toutes les larmes que tu as versée, on a tenté de me faire croire

Que j'étais mauvais, que le fait d'être noir est la cause de tous ces exces

Il va falloir qu'il sache, que je sais, faut pas oublier

La terre mère Africaine est le berceau de l'humanité, le berceau de l'humanité





Refrain





Je fais le biais de tous les préjugés, occupe sans cesse

La place de l'accusé, je lève la tête et garde les points serrés

Car moi la haine ne m'a pas absorbé, insensible à tout ce

Que l'on dit sur moi, condamné à cette place que je ne mérite pas

à croire que la situation jamais ne changera





Refrain (x2)

Chargement de la playlist...