Lyrics de Akhénaton - Gemmes

Akhenaton

J'suis apparu un jour, tel une comète déchirant la ionosphère

un style singulier, caractère d'un MC de la stratosphère

atypique dans l'paysage musical, espèce en voie d'apparition

chacune de mes apparitions fut drastique

que dis-je radicale, 84 électro-beat dans l'walkman

j'feature dans les cauchemards de l'industrie comme Darkman

une pierre d'Gaza, projettée par les gosses philistins

de l'intiFada, une main tendue vers ses proches et qui n'en retire nada

Dans mes terres, demeter est morte, et les tours rongent les ethers

Jours après jours, la vision d'lendemains demeure un mystère

Blindage austère pourtant plein d'pères s'voient rentrer là-bàs

Moi j'appelle c'bled a la vraie religion comme Balqs à Saaba

regard dirigé vers l'Est j'pense a Bagdad et ses ames

L'Europe s'manifeste mais qu'est ce qu'ils savent de l'Islam ?

Les clichés de culture, la maladresse d'Alibaba, les oasis

Les femmes voilées et c'putain d' " ouvre toi sesame "

A croire qu'une civilisation s'résume au Kébab, mon amertume met bas

Et ces drames sont contes ces phrases,

on nous refuse les débats, tel un joailler, j'taille ces gemmes en mon lab,

T'sais chaque homme a son heure gloire, donc voilà venu mon laps

J'rime pour le sable qui a porte les mots d'ces poètes arabes

a mon coeur de glace, comme une flamme dans un pays boreal, où est ma place

Aujourd'hui dans cet univers, paradoxal, comme la vue

d'Nos rues l'hiver, et mon esquade paranormale s'emploie

A écrire des rimes extra qui sortent hors de l'ordinaire

Attachées à ma vie, un livre, parcours extra-curriculaire

De choses simples se crée l'complexe, comme une Mosaïque

Diverses arabesques, et l'histoire transportée dans ces fresques







Refrain

Bruizza

Make um respect the gem uncore

Verbal wizedtry like merlin thats raw

Mental I make try cristal clear no flaw

Smoke and mirror niggas can't see me and that's all.





Akhenaton

en secret On taille des gemmes, partenaire, encore

des nerfs On jette leur gemmes, par-terre, hard core

c'qui compte c'est l'son que j'aime, parfaire assis sur mon siege

On taille des gemmes, on taille des gemmes partenaire.2ème couplet :

Donne moi une bonne raison d'renoncer à mon mic et mon sabre

Anime d'une verve, égale à celle du départ, non ce n'est pas le moët

Que je sabre, mais enfin tu m'connais pas depuis

J'lai déjà dit avant, mais quand j'ai commencé ptit y avait pas d'bruit

J'ai preché dans les coins perdus, appelé le ciel a mon secours

Des signes sont venus me montrant ainsi qu'c'n'était point perdu

1000 illusions plus tard m'v'la dans les rames et gares

prisonnier hagard d'un esprit étroit, mais à travers

des pages, j'compris qu'1 n'est pas 3, soleil noir, et Aïssa

lui même tourne le dos à la croix

arme d'un spray d'krylon gerbant ma rage sur les façades crades

cherchant dans la reconnaissance, l'alcove ou s'loge ma foi

sauvé d'justesse par une méthode musicale, j'me poste là

et observe le bal, translucide comme hallowman

si c'est rude des fois, d'être un joailler sur phonographe

j'souhaite, que ce soit une gemme, qu'mon stylo grave

ne pas finir muré vivant, dans un sordide enfer carceral

ou a l'angle d'une rue, etroite chuter le coeur truffé d'féraille,

ma zique s'joue le soir, poussé a fond d'cale dans les halls noirs

ou l'regard fixé au plafond et l'dos collé au plumard

quand nos rêves s'évadent, mon ame s'évase,

j'vois les étoiles et myriades

si proches que j'peux en sertir mes bagues

campagne massive gars, microphonique illiade

y'a pas d'pression pas d'gaz, pas d'cris, pas d'fusillade

ici c'est Hip Hop land, ou seuls les MC valables restent debout

ou l'habileté à rimer le sens et l'flow font un tout

atele à mon cahier dans mon atelier, mon encre une fraise

on taille des gemmes et pas des partenaires.







Refrain
Chargement de la playlist...