Lyrics de Akhénaton - Nuis à médine

Dad PPDA

Plus d'attitude fast-food attitude african food

Peau de léopard taxi brousse c'est nous les Boyz In Tha Hood

Le bloc c'est pas ma case ni mon fleethood

L'espoir se soude dans mes racines

Si le rêve tarde à venir t'occupe coq on y taille

Si la distance coupe tout on met le feu on se taille

Qu'on se taille d'ici qu'on aille du bagne au pagne

Plus de pays de cocagne c'est de la paille à la paille

Fais pas le caïd avec ton Smalto hein

Y'a pas de cailloux sous tes semelles vie de bandit

Les petits de quoi se mêlent merde

Tous les jours sapé comme à l'Ahid

Compter les briques que père porte sur chantier aride

Non dis pas que ta patrie ne m'a pas trié

Au jeu de l'intégration Chill on s'est fait griller

Du peuple des honneurs bâtisseur de pyramides

On passe au peuple de la zone bat glock pyromane





Refrain

Akhenaton & Dad PPDA

Décris-moi la vie, j'n'y capte un traître mot

Est-ce moi où suis-je en face là d'un maître sot,

Nuit à Médine, dans le célèbre turf des mecs chaud

Paradoxalement, les mêmes recto-verso





Dad PPDA

Rien de pire que l'Amérique provocant dans rue l'amer trique

Tous veulent speak mec là bas le rap sniff et leurs mères s'piquent

Rien de pire que l'amer fric mec

l'Afrique c'est ma life et mon art niquee Nike

Dans ce pays où ne pousse que l'ombre de nous-même

Culture de racaille c'est pas la bonne méthode man

Trop de gars se défoncent sur la corde raide man

Sale pointure d'mauvaise graine terre pleine de haine

Trop longtemps le cul posé chez les déracinés à calciner leur shit

Plonger dans leur gamberge et semer le berger

Au clair de leur tunes passez-moi l'enclume et le maillet

Que je brise leur bouclier

Si ici j'ai l'étiquette mesquin j'viens pas jouer les mecs saints

Pour des mecs sales qui n'ont pas voulu de moi en médecin

Mets dessus l'tas de frères plein de sang qui purgent

Et plaident sans avocat cheitan à la barre des juges

Façon l'Erika je noircit les Bob Ricard frère

Anesthésie de nazi qui bandent sur le cul de nos mères

Et sonnera le glas j'irai mourir à Médina

Là où le soldat inconnu porte le nom sur sa croix





Refrain

Akhenaton & Dad PPDA

Décris-moi la vie, j'n'y capte un traître mot

Est-ce moi où suis-je en face là d'un maître sot,

Nuit à Médine, dans le célèbre turf des mecs chaud

Paradoxalement, les mêmes recto verso





Akhenaton

A l'opposé d'l'apologie du Smith & Wesson, nuits à Médine

Dans un délire de Klaxon, ici le glas sonne,

Nos paroles comme des statue d'cire qu'on façonne, balisant

L'histoire d'un panaché d'antiques souvenirs

Le diable a pénétré nos foyers en jeans baggy, l'Uma s'est

Noyée avec la science choyée par Al-Mahdi

Qu'est-ce qu'il nous reste comme trésors ? des pierres, de l'or

Non, les cris éclatants de tous ces gosses plein d'vie

Au bled c'est débrouille et démerde, on s'tape de l'Europe des 15 d'merde

Et d'leur concept néo-colonial, si les piaules sont pas finies

Ici c'est Naples bordel ! chaos colossal, bien loin

D'leur rhétorique et de leurs sornettes

Un temps pour dire, un temps pour prier, ma vie fait vriller Devilliers

Dans l'noir c'est la foi qui m'fait briller, pas les billets

Assis, à observer l'horizon, le ciel : toile d'étoiles irisées

J'manipule les secrets tel un templier, comme au temps

Des razzias, mon peuple au sommet d'son art

D'la guerre, conquérant un quart d'la terre

En arrivant ici trouvèrent des hommes avec des peaux d'bête

Stop les clichés sur mon compte, mec, ce serait trop bête





Refrain

Akhenaton & Dad PPDA

Décris moi la vie, j'n'y capte un traître mot

Est-ce moi, ou suis-je en face là d'un maître sot,

Nuit à Medine, dans le célèbre turf des mecs chaud

Paradoxalement, les mêmes recto verso





Akhenaton

J'botteraI l'cul d'ces bouzeux, comme on donne la médecine

A ces pouilleux, qui l'entravent aux mains d'laboratoires

qui m'sortent pour m'baillonner des lois, des moratoires,

La Street mon oratoire, et moi l'observateur visant l'échappatoire

Ici des vies s'arrêtent brutalement personne ne s'en étonne plus tellement

La course à l'achat d'la BM, putain d'brute allemande

J'descend mon âne et moi d'mon bananier, mais maintenant

Faut être rudement plus futé pour nous bananer

Œil clos, gorge serrée, pression, crache le venin dans les live sessions

C'est récession, ici, l'évolution c't'une impression diffuse

le rap s'diffuse et les balles des abrutis fusent

Dans tes soirées, dis moi de quel côté sont ces enfoirés

Parfois mon fils est soucieux, demande pourquoi, j'ai cette face émaciée

Mon chéri, c'est rien, j'sors du brasier, la rue m'a gracié

Grâce à Dieu, j'peux m'voir dans une glace

Ma parole, la vie d'ma race elle est d'acier
Chargement de la playlist...