Lyrics de Arsenik - Mauvais sang

Au fait comment tu vas putain ça peut pas être pire

J’ai toujours pas toucher le gros lot

Dehors ça empire je sors plus en solo, mec

Toujours de l’acier planqué sous le polo

Je respire pourtant, je suis mort à deux doigts de sombrer dans la folie

Même au lit je suis stress, j’ai des dettes jusqu’au cou

Ce putain d’huissier au cul et y’a ma fouffe qui me fait cocu

Mais OK tu me dira, y’en a beaucoup dans mon cas

A chanter le même air dans ma piaule,

les cafards respirent le même air que moi

Sur ma mère j’ai un problème avec l’amour,

24 piges déjà je suis là à préméditer ma mort

Tu sais faut pas désespérer, j’espère que t’es OK pour une vie

De haut, de bas, de vie de tas d’emmerdes, de tout ce qui s’ensuit

Rien à foutre j’en ai trop fait, des trophées sur tous tes buffets

T’es fou ou quoi, regarde la pêche que t’as, faut pas décrocher

Je suis venu, j’ai vu on m’a vaincu, rien que du vener

J’ai plus de repères, mec je suis perdu

Perdu dans ta tête, guette autour de toi

Vois et me dis pas que tu ne vois rien

La défaite c’est pas ce que tu souhaites, surtout pas

T’enfoncer, défoncé assis dans une gare,

Sans crier gare car la mort viendra te donner le départ

C’est ça que tu veux, ouuais c’est possible

Vivre comme une cible,

Attendre bien gentiment que de bastos on te crible

Putain arrête de la ramener avec tes “lâche pas l’affaire ”

C’est le destin je suis né à coté de la plaque

Le crâne infesté, et s’il me reste un seul souhait c’est que tout s’arrête

Voir ma jeunesse partir en fumée comme voir brûler ma barrette

Toi qui a l’air de tout savoir donne moi l’astuce,

ma vie c’est ça à poil dans un champs de cactus.

Tu sais je peux tout te donner

Je te jure sans déconner

ma vie n’est pas un exemple malgré ma renommée

Je suis pas matérialiste et t’es le premier sur ma liste

Mon frère résiste, tiens bon

Même si le malheur persiste, le malin insiste, et à tout tes Tcchhhhhhh

Celui qui te relève, celui qui t’enlève, qui te crève et prend la relève

Dans ton esprit en tant qu’esprit, dans son esprit fais toi ta vie

Ton ame détournée, respire ……..

Et sens comme c’est bon, tu vois

c’est pas comme ces cons qui t ‘entraînent vers le fond

C’est bien beau tes poèmes mais c’est pas ce qui me nourri

Et c’est pas ça qui me nourrie, la vie est pourrie tu cois que moi tout me souris

Le sourire ça fait un bail que je ne l’ai plus, et toi t’as tout ce qui faut

Ah c’est pas faux et je l’ai gagné gars c’est tout ce que je sais

La faux au dessus de ma tête j’attends

Je paye le prix fort mais au moins je crie fort

Ou je l’écris si tu préfères

Tout ça tu l’as cherché, la chaire c’est pas un jouet alors les coups de fouet

Cherche pas tu les mérites mon gars

Tu te la joue et tu craches

Hé dis moi t’es de leur avis, à se lever avant le coq

Sur ma vie, bosser pour une misère pour un enfoiré qui se moque de toi

Putain d’époque je suis la poissse faite homme

Y’a tellement de merdes accumulée que je peux pas en calculé la somme

Comment atteindre le sommet, la cime scotchée au ciment

Je suis insoumis, assommée à attendre le SAMU

Vaut mieux rester soit même, se battre pour ceux qu’on aime

Vaut mieux une vie saine, éviter toute sorte de problème

Un thème, une direction un but précis

RAmène toi, pause, arrête un peu cesse donc

Cette putain de vie de bohème

T’as beau aimer foutre ta merde, même quand tu te promène

Quand je te mate c’est comme un gladiateur dans une arène romaine

T’es fou, pas foutu de foutre le feu, rien à foutre des autres

Rien que tu te plains de toi, de nous, de tout ce que je rapporte merde

Vis ta vie t’as pas envie de freiner

Arrête tu me donnes envie de pleurer

Cesse un peu de traîner putain

- Allo,

- Allo ouais c’est moi, il est là ton reuf ?

- Non

- Comment ça non, putain ça fait deux mois que je l’ai pas vu cet enfoiré, la

- Ecoute mon frère il est mort

- Quoi ? Qu’est ce que tu me dis ? Comment ça il est mort, ton reuf ?

- Ouais, il est mort, il est mort du sida…
Chargement de la playlist...