Lyrics de Connaisseur - Survivre

Yé, dehors, dehors c'est devenu fucked up

Qu'est ce que tu veux que je te dise, buzz, fam' drogue, sexe

Il faut survivre yo, shit, yo.



La terre tourne, mon monde tourne dans ma tête

Dès que je me lève, sa kap fèt, aucune idée

Si j'étais un prophète, je l'aurai peut-être deviné

Pourquoi la vie est mal faite,

Les choses sont sens dessus dessous

C'est pour ça qu'on se saoule et puffe le weed dans les fêtes

On oublie tout, on se perd dans les faits

Jeunesse affectée, vision floue, on essaye de bien vivre

Plein d'autres sont déjà pris dans le trou

Partenaire au Bordeaux, dis le raté qui aurait pu

se faire aller chill au bord de l'eau

Relaxer sur le sable, tout le monde aimerait avoir

un mode de vie stable l'action juste quand on en veut

Mais c'est presqu'invétable

D'avoir des beefs quand t'as un click, casiers automatiques

Là, la question qui se pose combien pour un semi automatique

J'ose même pas élaborer parce que la ville est petite

Les comeback sont vites, tout le monde veut son titre

Dans les rings piedestals, vient avec l'argent, le gun et le style

Check ça, les vautours, l'hypocrisie, c'est juste ça qui nous entoure

Tout le monde a hâte que ce soit son tour

On joue le game comme c'était un fucking concours

Les boos, on les fourre, des conseils, on est sourd

Dans mon aile c'est la real de tous les jours

Plein de chillers, plein de sans sales

Et plein de pas care sur le même parcours









Refrain (x2)

Faut survivre, inquiète toi pas je réfléchis même quand je suis ivre

La terre tourne et change l'histoire est à suivre

J'ai vu hier, je vis maintenant, je veux voir demain

J'vis comme la matrice je me lève au verse et je me repose au refrain

Faut survivre, inquiète toi pas je réfléchis même quand je suis ivre

La terre tourne et change l'histoire est à suivre

J'ai vu hier, je vis maintenant, je veux voir demain

Des sell out et des fakers dans les rues, il y en a plein







On nous demande de vivre dans le droit chemin

Trop tough quand on pense que tout va bien

La réalité nous fout un stuff

T'as un rival qui chille dans le mauvais coin

On te coffre dans le coffre de la Neon

Il y a un bat de base donnes-y comme c'est back in the days

Des curls à High top à Fade à pot d'wave

Les années passent, j'ai vu des shits

dans mon mind qui me tracassent

J'ai une paire, il faut que je passe j'attends le flush royal

Cmment l'histoire continue, il faut que je vois la suite

Pour avancer c'est normal, il faut pas qu'il y ait des fuites

A part s'il y a un délit

Nos premiers ont commencé quand on était jeune par des défis

Pour l'acceptation, ça passe par l'initiation

Trop de fake ass qui n'ont pas d'confiance en eux

et s'plongent dans l'initiation

J'ai vu des extrêmes, changement d'orientation

Des plottes à nègre, devenir raciste, des softs devenir fucked up

Du monde qui avait tout ce qu'ils voulaient

demander pourquoi ils existent

Des anciens religieux tatoués du 666, shit

Cas caché dans leur slip en dessous d'un pantalon d'église

Y a des femmes qui sont en forme dans le temps

elles étaient des grisons

Au fil des années, j'ai dû changé ma vision

Élévation de mes rhymes se font en même que mon mind







Refrain







Tout le monde parle ensemble quand il y a du shit

Mais il faut que tu fasses attention au David Copperfield

qui apparaissent quand il y a des spliffs

disparaissent quand il y a des beefs

Avant un deal, ça demande tes sept chiffres

Quand quelqu'un se fait prendre tout le monde sort ses griffes

Style de vie de bête, entourage de zoo

Le paysage et les arbustes, maintenant tout le monde s'en fout

Ça veut des Lexus et des bouches qui suçent

Personne s'en excuse un neuf ans d'petit cul ça amuse

Après il devient pas care, écoute plus sa mère

Surtout quand le père est pas là, l'rebelle tendance déploie

Commence à tester les lois, se fait arrêter au moins une fois

Yo, trajet que je connais déjà trop bien, j'en reviens

On s'attache à la vie de la rue même si on sait que c'est malsain

On porte nos timbos mal lacés, le béton te le fait embrasser

French kiss de fou, ta chaîne est flash trop on te l'freeze dans le cou

Phrase urbaine du nord-est, entouré de stress c'est là que je reste

Je m'y suis habitué, so, j'changerais d'adresse

Y en a qui compte sur la vente d'ounce et le chèque de b.s. pour survivre

D'autres veulent et entreprennent d'ouvrirent des crack house

Quand les popos connaissent ton nom c'est là que c'est pas bon

Avant de chill dans les rues il faut que tu connaisses les instructions







Il faut survivre, hein, le Chilleur arrive You Know

Connaisseur, Ticaso et Méchant Style

Fang on the production

Chargement de la playlist...