Lyrics de Doc Gyneco - Rue mazarine

Refrain

Heureusement qu’c’est Gynéco qui garde un œil sur vous

Pour la famille, il est au garde-à-vous

Mais Bruno devant la femme est à genou

Moitié homme, moitié enfant

Je vous appellerais toutes Maman

Je vous appellerais toutes Maman





Oui star qu’a rien à vendre

Son entourage c’est sa famille

Et t’as pas l’âge pour l’comprendre

Moi j’avance seul ou bien accompagné

J’te mets sur orbite, et ma couille

Relations textuelles sur la rive gauche du côté de chez elle

Coopération si précise

Ma demoiselle, c’est une belle prise

Une pensée à ceux qui ne reviendront pas

Ca c’est ma lettre à la fille de Saint Germain

Y’a trop d’histoires inventées à son sujet

Rue Mazarine je ne t’abandonnerais jamais

Moi j’étais prêt malgré la jeunesse

Et j’ai mûri, étais lu dans la presse

Et quand on aime on ne compte pas

Et pour elle, je fais le premier pas

Même qu’offrir des choses aux femmes

C’est leur dire je t’aime

Les femmes aiment les choses, les choses de l’amour

Les femmes aiment les choses et que je leur fasse la cour

A détraquer le système optique

On va finir par l’faire remarquer

Je suis une star même avec un stick

Enfin la guerre, finie la paix

Grâce aux télés, aux magazines

J’ai plein de copains, oui mais, ma vraie copine, c’est Mazarine



Heureusement qu’c’est Gynéco qui garde un œil sur vous

Mais Bruno devant la femme est à genou



Femmes des années 80 aux femmes des années 2000

Avec ta perception tu mettras toujours dans l’mil

J’ai une identité nouvelle pour les femelles

Au-dessus des yeux, un peu de Rimmel

Que les hommes soient seuls ou en commun

Moi je préfère la vie au féminin

Alors à tous ces mecs, tous ces débiles

Qui pensent qu’une femme de dos c’est son profil

Tout ce que j’dis, c’est confidentiel

Alors Mesdames, secret professionnel

L’illusion des unes fait la couleur des autres

Réinventer l’temps dans la lumière et ses mouvements

J’ai l’œil face au passé

Et des choses, il s’en est passé

Mes demoiselles rendez-moi mon innocence

On ne m’a plus vu depuis l’empire des sens

J’en ai marre de traîner pour faire le mal

Mais dis quand reviendras-tu

Du bébé au moins le sais-tu





Refrain





Grâce aux télés, aux magazines

J’ai rendez-vous rue des Saint-Pierre au café Flore

Elle s’appelle Mazarine
Chargement de la playlist...