Lyrics de Doc Gyneco feat. Némésis - Viens faire un tour dans les cités

J'ai vu des mères ne pouvant plus s'occuper de leurs gosses,

Des hommes qui boxent leurs gosses avec ge-ra c'est atroce,

J'ai vu des gamines devenir mère, des mères devenir père,

Des fusils toujours chargés exploser chez un grand-père,

J'ai vu des concierges dique-sa faire des avances à des femmes au foyer,

Entendu des sons che-lou à minuit dans les cages d'escalier,

J'ai vu des parents fous qui n'avaient plus d'autorité

Dans leurs propres maisons, se faire commander par un mouflet,

Dans les escaliers, les ascenseurs sont toujours bloqués,

Des loquets sur toutes les portes un apart' habité par une morte

Mais où peut-on vivre de la sorte ?

Fort heureusement ici, il n'y a pas trop d'homicides,

Mais on assiste à des suicides de personnes dites lucides,

Contre mon gré, je suis obligé de té-ma toutes ces conneries,

Ne me dis surtout pas que c'est la vie.





Refrain

Tu veux voir plus d'une famille vivre dans une seule ce-pié,

Viens faire un tour dans les cités,

T'as besoin de faire un reportage sur les squatters d'escalier,

Viens faire un tour dans les cités,

Tu cherches un endroit chaud et mouvementé pour aller bronzer,

Viens faire un tour dans les cités,

Arrête de te faire des mythos, tu veux connaître la vérité,

Viens faire un tour dans les cités,





Viens faire un tour dans les cités,

Mais si t'es pas du quartier, il ne faut surtout pas l'exciter,

Les gens s'y croient invincibles et sont vraiment susceptibles,

J'ai vu des gamins tenter des coups presque impossibles,

Vis ta vie ou bienvenue dans le cercle infernal,

Où les gestes insensés sont devenus mouvement banal,

Normal, quand tant de religions se retrouvent mélangées

J'ai vu une église, une synagogue, non loin d'une mosquée

J'ai tendu l'oreille, entendu des ragots, des fachos et des commères,

Déjà rencontré des menteurs jurer sur la tête de leurs mères,

Vé-nères contre le régisseur qu'à des illétrés

J'ai vu les trésors des dealers sur les boîtes aux tre-lè

Les keufs ne sont plus accessibles, les villes devenues té-ci

Malgré cela, on trouve quelques voitures

J'ai vu des poursuites, les fuites ont très vite cessé

C'est difficile ici, les bandits sont durs à débusquer





Refrain





Il n'y a pas que des mauvais côtés dans leurs vies des cités,

Nous ne vivons pas dans un monde parfait,

Mais on peut trouver des gens qui savent donner

Sans essayer de se vanter par pure gentillesse,

Juste pour la solidarité, sans attendre un retour, c'est la vie dans les tours.

Les mairies ne captent pas toujours les appels au secours

Parcours les allées sombres et vois les regards mesquins

Et là, tu comprendras pourquoi si tu as pas de caillasse tu es en chien (ouaf)

J'ai vu des familles se nourrir de châtaignes en automne,

J'ai déjà vu, entendu, un estomac qui résonne,

Aperçu les kisdés forcer la te-por du voisin,

Un facteur ouvrir le courrier, la concierge faire la catin

J'ai vu des toxicos faire un apart' en plein jour,

Dans un coin, une voiture gé-bou comme si on y faisait l'amour

Tu me crois ou tu me crois pas, mon gars,

Mais sache que des comme ça, pour toi j'en ai encore des tas.





Refrain





Si tu penses qu'on peut vivre dans une seule ce-pié

Ta meuf est sortie danser, mais elle n'est toujours pas rentrée,

Te procurer du rêve, mais tu ne sais où en trouver ?

Tu cherches un endroit chaud et mouvementé pour aller bronzer,

Viens faire un tour dans les cités,

Où sont passés ta sse-cai, tes papiers ?

Viens faire un tour dans les cités, arrête de te faire des mythos,

Arrête de te faire des mythos.

Chargement de la playlist...