Lyrics de Don Karnage - Rocky

Peu importe le combat, je serai le dernier des "Highlander".

Je suis un mortel kombattant tout en étant un "street fighter".

Et j'acquiers de l'expérience quand ce que j'envoie par terre.

Se relevent, veulent ma place et me tourmentent pire que l'efer.

Je persévère dans la pratique et la méditation.

"Lyrical" combattant devenant ma seule et unique vocation.

Je me pose pas de questions, j'avance vivement vers l'altercation.

L'entraînement fut long, j'suis au sommet de ma condition.

Mentale et instrumentale prêt pour l'affront fatal.

Il ne devra en rester qu'un et je me réserve la finale.

J'ai pas mal, mon corps me fais mal mais j'ai pas mal.

C'est d'abord dans ma tête et ensuite sriptural.

Que ceux qui veulent le titre puissent lever la tête et parler.

Je veux la première place, je ne ferai pas de quartier.

Je tombe, me relève avec la volonté d'un animal.

Couvert de bleu, de bosses mais malgré tout, j'ai pas mal.





Refrain

La vie n'est pas normale porte des coups fatals.

Si tu vaincre, il te faudra la condition optimale.

Il te faudra être prêt à subir l'irrémédiable.

Mais t'as pas mal (J'ai pas mal)

T'as pas mal (J'ai pas mal)





J'ai pas mal, la preuve j'reviens même dix fois plus fort.

Pour le prochain millénaire près à briser le seul record.

Lequel celui de faire vibre vos corps.

Au son de ces vers qui vous font perdre le nord.

Je suis le Karnage, auteur de certaines rimes qui tourmentent.

Le Karnage, ambassadeur d'une vision changeante.

Je sais qu'au plus profond de vote âme vous m'entendez.

Et que hors de contrôle vous ne cessez de bouger.

Je vois que vous dansez sans jamais vous arrêter.

Et que le plaisir que vous éprouvez ne peut s'expliquer.

Mais ça aussi je le sais car c'est moi qui détient la clé.

Le secret, le vrai secret est de bien se concentrer.

A peu près comme les maître de Kung-fu à la télé.

Vous devez comprendre qu'il faut cette fois vous surpasser.

Créer des mouvements puissants des plus pensés.

Chacun d'entre eux bien exécutés peut tuer.

Lyriquement parlant tout ceci est impossible.

Au niveau Karnage on peut rendre l'impossible possible.

Alors, toi lève-toi, reprends-toi, viens terminer le combat.

Tu es la porte de sortie pour la rage installée en moi.





Refrain





Je rage, je suis le Karnage, j'inflige des dommages.

J'ai beau m'éloigner il y en a qui viennent me chercher des noises.

Bien c'est ça approchez, il y en aura pour tout le monde.

Vous voulez m'énerver j'vais pas rester là à me morfondre

Il en a qui tire pour le plaisir, tire seulement pour rire.

Moi je préfère te "pèter" les dents et tu regarder souffrir.

Ou pire t'envoyer paître très loin dans le temps de le dire.

C'est toi qui a commencé, c'est moi qui vais finir.

Chargement de la playlist...