Lyrics de Dontcha - Les bords du fleuve

Refrain

La couleur de ma peau va de la terre jusqu'au ciel

Quand j'rembobine ma mémoire, ce que je vois c'est la savane

Étant petit ce que j'voulais voir c'était des gratte ciel

Quand j'ouvre les yeux, ce que je vois c'est mes re-frés en cabane





J'ai grandi sous l'ombre des palmiers au bord du fleuve Zaïre

Ou les mines de diamants par centaines on voit jaillir

Flaottais sur les pirogues taquinant le courant des rivières douces

Obnubilé par l'envie de voir des sirènes d'eau douce

Petit muni Petit muni d'une catapulte j'aurais tué un croco

Assommé un félin par des lancers de noix de coco

Les contes sorciers nourrissaient mon esprit d'enfant fragile

Couvé sous un toit de paille couvrant hutte en argile

Des sentiers de terre reliaient forêts, champs et collines

Bercés par le chant républicain non celui des Stones Rolling

Mes frères stoïques épiderme de la peau endurcie par le travail

Sous la chaleur, seul le vin de palme adoucit

Les mains des jeunes de 20 ans ridées avant l'âge gars

L'espérance de vie du peuple étant celle du Moyen-Age

Amoureux d'un pays vert ou l'océan était ciel

Aujourd'hui quand je lève la tête ce que je vois c'est des gratte ciel





Refrain





Certains disent que l'noir c'est la couleur des gens opprimés

Moi, je vois rien, je suis dans le 1.9. station de métro crimée

Où chacun se plaint en s'disant putain les temps sont durs

Imbécile à l'heure qu'il est les miens crèvent sous la dictature

L'homme simple disparaît, l'artificiel s'est instauré

On veut stock, guns à pompe, gourmettes d'or et bagues dorées

Deux soldats de mon escadrille s'en mordent les doigts en cabane

Peut-être maintenant comprennent-ils mieux ce qu'est le sucre de canne

Même si l'arbre grandit, les racines resteront omniprésentes

Dans l'monde moderne, j'suis MC mais le vert / rouge je représente

Les temps m'permettent plus de pouvoir respirer mon oxygène

A paris, je suis en apnée, ce qui me reste, c'est mes gènes indigènes

Je parlerai pas de ce qui se passe chez moi tout est rasé

Dans ce monde de géant, toutes les fourmis sont écrasées

Entre ici et là-bas, peux tu me dire quel est le juste milieu



Refrain
Chargement de la playlist...