Lyrics de Dontcha - Plus de cash

Refrain (x2)

Depuis que j'ai plus de cash, tu vois ma haine a grandit

Trop lâche dans l'ombre, parfois j'ai rêvé d'être un bandit

Si je m'en sors c'est par le micro que j'ai brandit

Un pour tous, tous pour ce micro que j'ai brandit







Quand je regarde un de mes frangins

je vois en lui la couleur de mon sang

Même veine, même artère pourtant si méprisant

La haine gonfle ses yeux, est-ce le caille-ra

ou la rage de voir les autres bien

Maintenant on ne respecte que les plus sauvages

Poing écorché, bistouri en poche,

ça c'est un vrai gars qui marche en boitant

Comme si il avait une jambe de bois, c'est dans la tête des petits

C'est plus comme avant c'est plus la bourse ou la vie

on t'arrache les deux en même temps

Tu sais pour gars moi je sortirais jamais mon opinette

Tout ce que je peux sortir c'est mon oiseau pour que je tape une aile

Je me branche du côté des gars qui se battent que par le cerveau

Ou qui gagne le combat grattera le plus de magot

Ça me désole de les voir régner sur un trône d'épine

En étant sage je veux faire la une des magazines sans beretta

Par mes poèmes reflétant la réalité mentalité pop

J'ai c'est respect et fidélité







Refrain (x2)





Adolescent, je voulais être le plus fort de ma classe

Par les points de 1 à 10 pas ceux avec lesquels on tabassait qu'en frappant

Sans faire exprès, je peux crever un oeil ou faire déplacer mes parents

Pour ma journée de deuil, tu sais j'ai pas envie de ça

Toi non plus je pense garçon,

Alors pourquoi vouloir verser du sang sur ton blouson

Je suis écrivain et c'est par ça que je veux me sortir de la masse

Je veux bien faire un KO mais en posant mes mots sur une page

Je veux conquérir même si mes yeux sont plus gros que mon estomac

Et dévorer le monde en croyant ce que je vois comme Thomas

Le temps que j'apprenne à grandir car mon frère me manque

On vit dans une époque quand tu t'es retourné tout le monde te tire la langue

Plus le temps passe et plus la franchise s'évapore

Et rare sont les gens qui ont encore un coeur couleur en or

On a tous peur d'être gentil, trop gentil trop con

C'est pour ça dehors les gens sont enfermés dans leur cocon



Refrain (x2)





Ça commence toujours pour un combat on te regarde dans le métro

Matelos transe disant: "Putain ce gars-là se la raconte trop"

Par les yeux on laisse comprendre qu'on aimerait s'arranger dehors

Le ruer de coups et rebondir sur sa tête comme un ressort

Heureusement pour lui un trio serre ce qui rote

Dommage j'aurais bien pu lui donner un super coup de genou dans le ventre

Ce n'est que parti remise ça fait chier mais bon on fait avec

La prochaine fois je lui parle direct pour qu'on puisse régler ça

Tu sais quoi deux jours après je le revois sourire en coin

Lui et ses copains on pensé pouvoir me serrer dans un coin

Raté, dommage, j'avais ma super bombonne lacrymogène

sourire de canailles j'ai pressé rien ne sort dans l'oxygène

Elle était vide, il ne me restait plus que mes jambes pour courir

Souvent pour ça à Paris on a vu des gars mourir

La suite j'sais pas c'est une histoire que je viens à peine d'inventer

Mais autour de toi chaque jour ça se passe à proximité



Refrain (x2)





Chargement de la playlist...