Lyrics de Ministère A.M.E.R. feat. Doc Gyneco - Autopsie

Refrain (x2)

Dans la partie, on fête déjà ton autopsie.

On a la pêche, y'a des taspèches

Mais ti mal pour toi tout est fini



Stomy

Je suis ton prédateur, le roi des moqueurs.

Oh starchouteur, je vais te marave, t'as de la bave.

Mais mec je te connais ? T'es Gueule de rat.

Croque du crack et de la coke. T'es accroc à l'héro.

Le diable a planté ses crocs.

Pendant que je tournais sur le dos, t'étais toujours au tableau.

Tu suçais la prof pour des encouragements,

maintenant tu lèches pour des médicaments.

Désolé mais j'n'ai pas mes aspros mysto, 500 francs, effervescents,

mais face aux damnes de la terre, les cames ratailles sont finis.

Mon autopsie funkadélic kicke te pète le uk.

Tr. marches comme Lucky Luke. Sniffe plus vite que ton ombre.

Garde bien ton concombre, Jolly Tapeur, je suis le mec au top.

Si c'est moi Stomy-Bugzy.

Mais si je te trouve dans le caniveau,

moi c'est pas Mysto La Nuit des Héros.

Oh mosse directe dans la fosse t'attends une heure

mais le dealer n'est pas passé planté, tourmenté.

Deux heures le dealer n'est pas passé

prêt à sucer pour pouvoir se défoncer

Trois heures, le camé est défoncé.

Loque, ton froc se baisse pond du fric.

Tes cernes s'enchaînent et du nez tu piques.

Toi auparavant respecte regardes toi.

Maintenant t'es la reine des pettes-tas.

La blanche a fait de toi un mec qui penche, qui flanche.

Dans cette partie, il n'y a qu'une manche et si tu perds débranches.





Refrain (x2)





Doc Gynéco

Mon entrée va déchirer, mon style va fusiller

mais ne te fais pas de souci pour le gynéco.

Bruno s'apprête à faire un salto sur ce tempo.

Ce n'est pas de ma faute t'en tomberas accroc,

Odile mon polo a du style, moi qui rêve de deal et de filles faciles,

Je descends sur le boulevard, observez les clients que j'aurai plus tard.

J'aperçois une zoulette, une putain de rate.

Le deuxième mot était bienvenue on dirait qu'elle se gratte, gratte gratounette

Cette petite zoulette. Moi qui me voyais déjà lui lécher la... (...).

Elle me dit que la journée, elle braque les baraques

et que la nuit elle suce et crache dans des flaques pour du crack

et qu'elle craque quand elle aperçoit son joli caillou

si mini si doudou son chouchou.

Elle craque accompagnée de son mac

La fumée lui envahit le corps, encore la voilà bientôt an bord, hors du décor.

Dans sa tête une douce voix lui dit dors, dors.

Morte, ivre-morte après un flash, le flash.

Aveuglée, fons-dée, elle se lait un rail sans paille.

Demande de l'aide à Gynéco car travail, repos et loisir

un mac aide à vous soutenir.

Doc Gynéco tu le nais-co, je le nais-co,

c'est le beau gosse qui lèche.

Je pose ma voix sur l'album de Kenzych, Passich, Stomych et Ghetch.

Les cames de mon quartier sont tellement fonsdés

que s'ils boivent de l'eau se mettent à dégueuler.

Voir un camé crevé ce n'est pas comique

mais c'est tellement commun que ce n'est pas tragique.

Range ton chronique, sors de ta panique

Oublie les ''Baw'', oublie les ''waw''.

Doc Gynéco ka mété sa en chou aw.

A Paris, mes ennemis parient sur ma vie et celle de Stomy.

Mais pas d'amis, je bouge qu'avec Stomy et les sauces du stermini



Refrain (x2)



Passi

Les camés sont fons, fons dans la snifette.

Finance pour se fonsdé, nous on fait la fête.

Fous accrocs d'un putain de monde féerique.

Ceux qui refourguent se font du fric.

Mais t'es un leur-di prisonnier de ton produit.

Eh oui la dernière fois on t'a vendu de la connerie.

Piégé quand tu t'es dit ''j'ai'' cette fois dans ta G.T.

t'as commencé par un get sept

et tu t'es jeté un demi jet dans ton nez pour voir si c'était bon marché.

Résultat t'es un pédé de camé.

Tant pis sniffe pour ceux qui ne s'arrêtent plus au spliff.

De plus en plus sème le diable et kiffe.

Se gratte, se gratte remontant jusqu'au pif, se pique en premier objectif.

Kiffe, sniffe. Il est cinq heures du mat et t'as des frissons.

Tri dégueules sur toi en écoutant nos sons.

Tu revois ta vie à la déroute.

Tu penses à ton premier shoot. plus personne ne te distingue.

T'appartiens à ceux qui trinquent,

bringuent à la seringue et deviennent dingues.

Les grammes te charment tel une belle femme.

Ton âme crame, t'acclame madame came.

Dans ton game, boy t'es game overdose.

Mais cela ne nous regarde pas. T'en veux on t'en veux pas.

Passi te connait pas et dans le pire des cas c'est tant pis pour toi.

Eh Meca c'est plus que toi prie le Dieu Coca pour qu'il neige de Me-Ca.





Refrain (x2)

Chargement de la playlist...