Lyrics de Starflam feat. Arsenik - Dans la spirale

Refrain (x2)

Tu crois quoi ? Dans les blocs les mecs tournent en rond

Pourquoi ? Attirés, aspirés par le fond

Quoi, quoi ? C’est trois petits coups et puis s’en vont

Dans la spirale du mal comme dans un puits sans fond



Akro

Dans mon bloc il y a tant de pression, de dépressions

Que les frères manquent d’aplomb, pètent un plomb

Rien de neuf à l’horizon, t’as peut être raison

A coups de batte et d’agressions nous régressons

L’atmosphère reste tendue, attendu

Que les liens sont rompus, corrompus

Comme les flics et les balances,

L’ambulance apparaît comme une séquence,

Conséquence de toutes tes frustrations

de la solitude à la perdition

tu dors mal, tu rêves mal, tu manges mal, tu vis mal

même en période estivale l’instant est glacial

dans la spirale du mal, dans ce berceau

qui pousse les frères en cellule à faire le grand saut

J’ai vu la peur, les mensonges et la rancoeur

d’un système qui rejette son malaise intérieur



Refrain (x2)





Calbo

C'est pour les mecs des blocks, les lames des glocks

Les crocs de nuits coupeurs de savonettes, têtes brulées

Qui croquent la vie, qui stoppent jamais

les malhonnêtes

Tous en quête de succès, on guette le moindre faux pas du système

Embusqués dans nos maquis de briques

On ne rêve que de pouvoir, de gloire et de faire un max de fric

J'ai pas de conseils à donner à qui que ce soit

chez toi comme chez moi on est tous aspirés

on tire le truc vers le bas et en haut c'est..il faut qu'on y aille





Refrain (x2)



Balo

Yo, je débute, de but en blanc

Brandis mon info sans faux semblants

J’attends pas les réponses des responsables

avec tous leurs sermons insurmontables

et yo, change de cap ou capitule

On vit dans le matrix et ton matricule

est marqué sur le front s’il y a confrontation

nos idées sont les munitions de cette déflagration

C’est flagrant, en venir aux mains c’est maintenir

Nos idées préconçues, consentir

Que l’ambition a du plomb dans l’aile

Sélection naturelle et les faibles chancellent

Car trop de bains de sang, de sanglots c’est sanguin

Regain de tensions, t’as le béguin

Pour les clichés donc je t’en ressers aussi

Histoire de braquages, de flics et d’alibis

De coke et de pétasses, de flingues et d’Am’staffs

Dans ce goulag, la vie laisse des balafres



Refrain (x2)









Lino

A fond j'aspire

seul ou en équipe

Dieu nous garde mais garde la

Je mate le système, épouse la rue

Le jeu s'appelle survie





Refrain (x2)



Chargement de la playlist...