Lyrics de Akhénaton feat. Busta Flex - J'ai plus d'air

Hé, Sad Street, Yo !

J’ai plus d’air

AKH – FLEX



On vit dans l’cœur d’un monde fliqué

Comment t’expliquer ?

J’gaspille d’la salive, comme jadis

Partaient en fumée les Ramsellef dans la flamme de mon briquet

Instinct de brigand, témoin d’la malice du pouvoir

Festin intriguant, nourri à la Rital

Qu’après au rayon, drapeau rouge dans l’débarras

Croissant sur les fantasmes des barricades

Malgré ça, souriant, j’débarque avec mon « face A »

Fuck Matra, ce mic c’est mon missile

Aussi véloce qu’un obscur taliban

Prônant sur l’art une fatwa

J’sens l’froid d’une lame dans l’omoplate, nan

Si c’est pas vrai, nan, pince-moi pantois

Je suis, perd ton honneur, pend toi

Plutôt que fourbe et mielleux

J’préfère être digne et sans foi

Le fat dans nos veines

Y’aura d’quoi dire comme la tumeur dans c’pays

Par A + B j’t’explique comme au mic tu meurs dans c’pays

J’fais ça pour ces rares instants

Où mon cœur fait BOUM BOUM

Voilà l’spot mec

Pas besoin d’voir toutes ces choses dans Paris BOUM BOUM

Il faut se dire qu’chaque heure est une aubaine

J’ai l’sentiment d’passer à coté de l’essentiel

Maître dans l’art de vivre à la sauvette

Nos peines les murs revêtent

La peine de nos pères, mains dans l’béton reflètent

Une grande tristesse ces jours d’fête

Effluves des valeurs du pays

Qui reviennent dans nos têtes

Mais ici, brave s’traduit mauviette, libéral ou soviet

Même merde aux arrières

Afro ou aryen, peut importe les barrières

Réussite est égale à carrière

Moi dans tout ça, jeune daron

J'essaye d’mettre de la couleur dans la vie d’mes gosses

Que l’horizon n’soit pas tout marron

Appelle le sourire, mon vécu c’est des souvenirs

J’étais très bien assis

C’putain d’bled me force à courir, j’ai plus d’air





Refrain (x2)

La pression augmente autour d’moi

J’ai plus d’air

Besoin d’espace vital

La pression augmente autour d’moi

J’ai plus d’air

Et j’sens une ambiance brutale





J’suis comme dans un ascenseur bloqué au 93e étage

En attendant ma sortie faut qu’j’accomplisse mes tâches

Dans mon cerveau, ces basses : DOUM DOUM

Tout connecter sans foutre des badges

J’suis Busta Flex gonflé comme un PMH

La pise est trop courte pour que je puisse prendre un élan considérable

Donc j’me bride comme un misérable

Ca m’fait chier, mais quand j’y réfléchit

On est en France ici, si j’étais né aux states

J’s’rais déjà multiplatines sans soucis

Mais faut qu’j’pense à ne pas trop choquer

Les esprits sont pas très ouverts

Les limites sont vite atteintes

J’ai la date mais pas les couverts

J’étouffe, je n’ai plus d’air, je deviens palot tout vert

Tout le monde n’entend pas quand t’as du style

C’est à découvert et sans arrêt j’donne mon phone tel

Est-ce-que j’dois être heureux ou inquiet à chaque appel

Yo, si j’décroche pas, tu penses que j’t’esquives

Mais putain qu’est-ce qui m’en prive ?

Parfois j’ai besoin d’m’évader, de débrancher la prise

Rap biz (ha !), vie grise

Mais qu’est-ce qui se dit

J’ apporte un peu d’chaleur du Weast

Y m’disent dans l’business

A chaque bouffée d’air pur

C’est un record dans l’Guiness

Tu kiffes mon son mais quand tu parles tu manques de finesse

Hé yo ! J’en ai ma claque, j’suis fatigué

Avant l’heure, j’pouvais péter tranquille

Avant l’ordre, dans mes Nike Air

J’espère m’épanouir avant d’m’évanouir

Le solidaire à la recherche d’un peu d’air

D’un peu d’vert, d’un peu d’air





Refrain





La pression augmente autour d’moi frère…

Chargement de la playlist...