Lyrics de Assassin - L'entrechoque des antidotes

Un pied dans les sables mouvants des mouvements de masse.

Un autre dans le mouvement stable et ancré des différentes classes.

Et les pages défilent jour après jour,

Prisonnier d'un jour n' jamais sauvé toute une nation.

Désolé pour notre auditoire multicolore,

Mais la réalité a pris en moi la place d'un virus qui attaque le corps.

Aux avant-postes des ripostes les plus conscientes.

Je préfére vous parler cash, et éviter la pente.

Pour nous, le vent ne souffle pas en Arizona,

Mais bien dans nos rues de Marseille à Sarcelles, et de Lyon à Ripas.

Tu comprends pourquoi nous sommes l'inverse des pôles d'attraction.

La réaction à nos chansons est inévitable si tu mets le son à fond.

Qu'elle soit active, passive, violente ou qu'elle complote,

Ta réaction sera un tout au moment du choc.

Tic, tac, toc, note après note,

On développe la contre attaque à l'entrechoque des antidotes.





Refrain

Le temps passe, le temps passe, tic, tac, toc.

Une nation, un groove voilà notre antidote.





On organise de grandes manifestations humanitaires,

Solidaires devant la misère quand le banquet est offert.

On se masque la réalité en orchestrant la charité.

L'aumône n'a jamais réglé les problèmes d'un Soudan affamé.

Comment cela se fait que les Restos du Coeur

Existent au pays des droits de l'Homme?

Si le peuple doit s'organiser pour manger,

Je m'arme tout de suite d'un magnum.

On t'injecte le sérum d'aliénation,

Celui des bonnes actions au 20h30 à la télévision.

Mais le fait que 3/4 de la population de la planète

Se meurent pendant qu'une élite fait la fête,

Nous pousse à penser comme le Che Guevara.

Liberer les peuples de l'oppression de leur ....

Et le flot de cette musique est comme de la dynamite.

Dans son emballage elle t'attire, tu la touches, c'est une bombe

Et non un hit commercial.

Mais un hit cérébral,

L'antidote contre les chacals, redonnant une conscience musicale.

Pénétrant à travers les enceintes,

Dans tous les milieux touchant jusqu'au foetus de la femme enceinte.

Le son se propage partout à la fois,

Nos voix pénètrent des endroits où les keufs ne font pas un pas.

Emanant de l'environnement, les chants qui m'accompagnent,

Symbiose du hardcore et du slow des villes et des campagnes.

Dans un but précis ?

Qui sait si l'antidote aura un jour l'aura

Sur une entité dépassant le microcosme Hip-Hop ?

Tic, tac, toc note après note,

On développe la contre-attaque à l'entrechoque des antidotes.

Chargement de la playlist...