Lyrics de Force Pure - La pensée n'est pas morte

À l’heure, où la situation va de plus en plus mal

Certains font tout, tant bien que mal, pour se remonter le moral

C’est sûr, on ne peut pas toujours se prendre la tête

La seule échappatoire est encore de faire la fête.

C’est bien connu, il y a un temps pour tout dans la vie !

Un pour danser comme la cigale, un autre pour bosser comme la fourmi

Malheureusement, je vois tout autour de moi

Pris dans les mailles du filet, des gens qui en plus rien ne croient.

Où va-t-on ? Telle est la question

Comme en temps de guerre, c’est le peloton d’exécution.

Une jeunesse dépassée, découragée, qui ne comprend pas

Qui ne sait plus ce que c’est que construire : Désillusionné du meilleur, lassé du pire !

Et dire, qu’il faut quand même garder la foi !

Foi en toi, en moi, en vous, malgré ce qui s’abat sur nous !

Je ne juge personne, ce n’est pas mon désir !

J’essaie juste de raviver la flamme, car dur sera l’avenir.

Frère, essais d’être constructif, ne reste pas passif, oisif

Soit t’es sur la vague, soit tu finis sur le récif.

Je me rends bien compte que l’on fait tout pour que tu restes tel quel

Dans ce bas- monde, rares sont ceux qui veulent te voir progresser

Tout le monde souhaite le bonheur de tout le monde, mais la jalousie laisse des séquelles !

Le succès attise la convoitise, toujours dans l’excès.

Voilà pourquoi, il faut se donner les moyens

Pour s’affranchir du cercle malsain et éviter le déclin.

Ils peuvent te contrôler, mais libre est la pensée

Rien n’est plus fatal que le venin des mots endiablés

Et pour tous ceux qui l’auraient oublié

Un peu partout : "l'ennemi public" a enfanté.





Refrain

La pensée n’est pas morte, elle est éternelle

Même si on la boycotte, rejaillira l’étincelle !

Pour son indépendance, j’ai choisi la résistance

Force Pure avance, même si cela offense





"Conscient je suis, je pense donc je vis !"

Je ne vais pas me laisser enfoncer dans les profondeurs de l’oubli !

De l’ennui, donc j’élargis, mon esprit

À chacune des défaites, ma vision des choses et mon inspiration s’épanouit

"Soit maître de ta vie, ne la laisse pas diriger par autrui !

Les portes de la réussite ne s’ouvrent qu’a ceux qui les incitent !"

La roue tourne toujours, à toi de décider

Si tu veux subir les conséquences ou bien influencer

Le cours des choses, as-tu le courage de celui qui ose ?

Ou la peur de celui, qui perdu dans la masse, ne tente jamais grand chose !

Le monde est étrange, rien ne tourne rond !

On cache, fuit ce qui l’ ordre dérange et on critique l’exception.

"En refusant d’être un mouton, de rentrer dans le troupeau

De fermer les yeux et de tourner le dos"

J’ai choisi ma voie, mon camps : "l’heure a sonné"

"On est aveugle et tu le sais", ma lumière de vérité est de penser

Quant à toi : "Tu voulais savoir comment combattre une idée

Et bien je vais te l’apprendre : avec une autre idée"





Refrain





Quel est le mobile de ce message irréductible

La masse est la cible, à base de balles vocales, je vous crible

Pour éveiller, susciter, développer votre 6ème sens

Le réveil de votre esprit est notre objectif, notre essence.

Quand un homme est éduqué, il peut réfléchir par lui-même

Se défendre, ne plus être traqué, prisonnier de ce système

Parler en son nom, suivre sa voie et pas celle qu’on lui dicte

Assumer victoires et échecs, pendant que ses choix il médite.

Force Pure se place au-dessus de la censure

Portant haut le flambeau de la désinvolture, par le biais de l’écriture.

Mes idées, ma façon de penser, sont incrustées dans mon vécu

J’ai vu trop de victimes se noyer, alors que personne n’aurait cru

Trop de personnes regrettées, et d’autres déplorées

La vie, leur vie et la tournure que prenait celle ci

Tout est réglé, travaillé, le spectacle de la réalité

Te prouve au quotidien, la déviance vers laquelle le monde enclin.

Qui dirige ? Qui contrôle la marionnette ?

Qui tire les ficelles et n’en fait qu’à sa tête ?

Ils peuvent t’enfermer, mais libre est la pensée

Rien n’est plus fatal que le venin des mots endiablés.



Refrain

Chargement de la playlist...