Lyrics de Arsenik - Je boxe avec les mots

Lino

Je boxe avec les mots, je boxe avec les mots,

je boxe avec les mots, Je boxe avec les mots.

Débite mes vers, sur le beat

Le poison coule à flots.

Le poison coule à flots, il coule à flots.

Mon flow fait swinguer la foule.



Calbo

Tu danses sur l’ère de la lame, le chant des fusils

L’air est malsain, c’est une époque à damner un saint,

Comme un uzi, j’crache la mort, j’accuse, arrache la muselière cache,

J’mâche plus mes mots, je lâche des bombes à chaque fois,

Sache que l’heure H, est proche, tâche d’avertir tes proches avant le clash

Pera sanglant, rimes taillées dans la roche, j’attache de l’importance au sens,

Dans mes textes ose causer, d’misère, en prose, puis exploser pour la bonne cause,

La paix gît sous une bâche, à qui profite la guerre,

La PJ censure un rap moins violent qu’Scharzenegger,

Entache mon business , puis cache la vérité

Les coups sont mérités, c’est l’hôpital qui s’fout d’la charité,

J’ai hérité d’la violence, ça afflue sur mes compositions

Qui prétend faire du rap sans prendre position ?

Faire opposition, ça m’connaît, moi je veux cogner en m’faisant d’la monnaie

Donner puis recevoir, au bonheur m’abonner,

Je boxe avec les mots, je vis au 6ème chaud, couché sur le dos, à mordre les barreaux,

Les formules et autres politesses nous on s’en fout :

« si tu kiffes pas « renoi » t ‘écoute pas et puis c’est tout ».



Calbo / Lino

Je boxe avec les mots, je boxe avec les mots,

je boxe avec les mots, Je boxe avec les mots.

Débite mes vers, sur le beat

Le poison coule à flots.

Le poison coule à flots, il coule à flots.

Mon flow fait swinguer la foule.



Si le rap part en couille, je lui prête mes boules.



Lino

J’évite le non-sens comme un virus, superstar dans l’ghetto

Comme à la roulette russe, l’étau se resserre

L’état met l’veto, les jeunes s’mettent au rap très tôt

Ils frappent la résistance est prête au micro

J’deviens MC à métaux (rappe) les barreaux d’prison

Si t’enfermes l’expression oral, nique la morale

Le rap est sous pression quand LINO râle, deux pressions d’la gâchette Ini ou le vice erre,

mon album s’achète comme un douze bien viser’

Sers moi la poigne , les maux des frères je soigne

Mes mots en témoignent si l’enfer est pavé d’bonnes intentions

Que le porc s’éloigne, encore un autre prétexte à texte violent

Mais voilà, j’sais pas jouer du violon ou faire des rimes à la mords-moi là

Insolent, mon solo rap shoot créée le doute

Lègue-moi l’micro déjà les accrocs veulent des bootlegs

Ecoute ARSENIK c’est pas une blague couine

Gueule kiffe le single laisse la dance aux dragqueens.



Calbo / Lino

Je boxe avec les mots, je boxe avec les mots,

je boxe avec les mots, Je boxe avec les mots.

Débite mes vers, sur le beat

Le poison coule à flots.

Le poison coule à flots, il coule à flots.

Mon flow fait swinguer la foule.



Un beat, une grosse basse pour que je me place

Hausse la voix sur mes soces (passe moi les bastos)

Faut qu’on les blesse tous, les pousse dans la fosse

Fesse les fausses faces laisse une trace dans ce nessbi

Encaisse en face mes gars en masse, flirtent avec le meurtre

Ta sensibilité j’heurte, et c’est ton sang qui tâche mon tee-shirt

Lino style (boom boom) finance tes obsèques

Zoome sur ma clique mec, capte ou suce mon zob sec

XXX large, j’me fixe et charge, Dieu me garde de mes amis

Mes ennemis je m’en charge, une charge explosive

Barje, rime, pousse au crime au carnage (dur)

Car c’est dans la merde que mes lascars au tiekar magent

Tueurs de clowns, cyclone, rap, chasseurs de clones et parano

Pousse, AB, Calbo et Tony Cerrano, le kapo tape, frappe au micro

Brûle pas les étapes, austères, comme l’engin dans mon holster

Tu peux y laisser ta peau.

Chargement de la playlist...