Lyrics de Cavaliers Noirs - La machine

s en avant, deux pas en arrière,

Cette salope n'est pas celle que je vénère,

Au contraire, sa vérité n'est que mensonge.

Un peu plus proche du gouffre, maintenant, je plonge.



Une règle, une loi pour tout et rien,

Jamais on n'a été autant restreint.

Fugitif à l'intérieur de ses limites.

C' est une vie de terreur qui nous habitent.



Alimentée par le pouvoir hautement perché

Que le moindre crime ne pourrait ébranler.

A plein régime la machine s'envenime

Une roue qui tourne t'écrase et t'opprime



Il existe ici bas dans ce monde sans foi,

Une injustice qui a pour nom l'état.

Chacun de nous à sa prope manière

Est condamné, soumis à cette dernière.



Marchant au pas en allant dans une direction

Celle de la décision des grands patrons.

Prenant soin que nulle brebis ne s'échappe,

D'un troupeau qui défile en ligne droite.



Gare à ta tête si tu tends à t'écarter

Du merveilleux chemin tracé de sang sèche

Les chiens seront lâchés, aka la police.

Servent sans réserve le long bras de la justice.



Liste d'élue jusqu'à la moelle, corrompu

Serpent sans scrupule toujours à l'affût

Ils te guettent, surveillent tes moindres gestes.

Tu es la cible, ils t'achèvront par le stress.

Chargement de la playlist...