Lyrics de Dubmatique - Dire

J'aurais pu être le gentil jeune homme

Que toutes les Mères veulent adopter comme gendre

Mais étouffer ses émotions pour plaire

Ressemble au mensonge à s'y méprendre

Au jeu des apparences je ne me laisserai jamais prendre

J'aurais pu être le Grand Méchant Loup

Fronçant les sourcils et s'amusant à effrayer les autres

Armé jusqu'aux dents, réveillant l'Antagonisme latent

Aux problèmes des couleurs se heurtant constamment

J'aurais pu dédaigner comme bien des gens tous les aînés

Tenter de m'en débarrasser lorsqu'ils essaient de me raisonner

Mais se détacher des générations précédentes est semblable

à s'écarter de bibliothèques vivantes

J'aurais pu être le frustré continuel attribuant ses déceptionset

ses malheurs à des Forces Supérieures

Mais s'apitoyer sur son sort en espérant que tout s'arrange restevain

Car sans action rien ne change

J'aurais pu être un "Daddy" et rouler en limousine

Mais écarter sentiments du "business" me rendrait indigne

Souillant les Ames, cet aspect je blâme

Mon authenticité je clame et celle du Dubmatique proclame



Et dire que j'aurais pu laisser couler le son et soudain metaire

Mais non, c'est à cœur ouvert que j'opère l'auditeur

Par conséquent bricole ma chronique avec saveur, à savoir

Majeur et vacciné, en âge d'assumer mes responsabilités

Je pense que j'aurais pu être dérouté par le temps, emporté

Comme la feuille morte qui s'envolerait au souffle du vent

Dans ma vie j'aurais pu être embobiné et mal filé

Tout comme le courant en seul instant dans ma tête

Tout aurait pu disjoncter

Mais aisé de ma voix, je reste sur la bonne voie

Celle qui guide mes pas, petit a petit, de petits pas en petitspas

Me revoilà, enchanté, je me plais sur fond d'Historique Noir

Tandis que le Black man type, tape du pied, rythmant cet air

D'une gaîté qui lui serait appropriée

Lorsque la Soul m'emporte, le Jazz m'escorte vers le Rap

Qui m'ouvre les portes, porte à porte

J'aurais pu devenir blême dans une jungle urbaine

j'ai choisi la musique pour sécréter des anticorps

Contre la haine d'un système qui nous pousse à l'extrême

Comme des gladiateurs poussés dans l'arène





Chargement de la playlist...