Lyrics de Dubmatique - Un été a Montréal

Je repense que cet été, il n`y a pas si longtemps de cela

Telle une avalanche qui déferlait à quelques pas de moi

Me poursuivant de trottoir en trottoir, pour s'agripper

Jusqu'au dernier mètre carré d'un certain boulevard

Une vague de chaleur humaine m'envahissait

Un peu plus tard, je me tenais de même au métro Peel

Rencardé sur une Lady Il du sex appeal

Avec qui je poursuivais au coeur de la cité tranquille

Carrefour et Capitale des plaisirs d'où je délecte de mon intellect

Le jeu de la vie sans préavis

Montréalité je vous convie, sur le funk Baby pour un été a Montréal

*Je t'invite pour un été à Montréal

Viens donc tu découvriras une ville aussi belle que sur une carte postale

Lorsque la neige a fondu, les sourires confondus

Laissent présager une aventure qui n'est encore qu'à son début

Les arbres ont arboré leurs couleurs, et en choeur

Des voix accompagnent les Tam-tams du Mont-Royal

Un peu plus loin, des beautés bronzent en maillot de bain

Dévoilant leurs attributs, quelle vue! Je n'en peux plus

Mon cône me glisse d'entre les mains, je passe mon chemin

Après la "Pause-Poutine" direction Sainte-Catherine

Le soleil de plomb frappe, je débarque du bus

Jam in te le Possee m'attendent depuis des lustres



Suis le funk Baby, pour un été à Montréal

Suis le funk Baby, pour t'arrêter à Montréal



Baskets, casquette comme tu vois la rigueur du froid s'est faite oublier

Pour illustrer le Jazz en fête, car j'ai toujours en tête

L'historique Miles Davis, "phicSymbols" "Nuit d'Afrique" "Vision d'Amérique"

Mates à même l'asphalte, un saxophoniste s'exerce dans son art et s'éclate

Je ne peux rester indifférent de mes poches, une pièce je jette

Et poursuis ma quête à la recherche du funk

Je vous convie à passer un dimanche au parc Jeanne-Mance

A errer dans cette ambiance où en plein air les gens se mélangent

Et le Possee est assis sur le gazon, en train de "Chiller "

L'atmosphère est aux festivités, revêtu de mon plus beau phrasé.

Laissez-moi m'introduire au sein de la masse magmatique.

D'un tour de "passe-moi le mic"

Fracasser la glace et faire fondre les différentes classes



L'agitation bat son plein, sur les visages la gaîté déteint

La ville se réhoit de cette excitation, quand soudain,

En chemin, fouillant mes poches des 2 mains

J'extrais de ces dernières quelques pièces, un kleenex mais pas la bonne adresse

J'erre à la recherche du fonk, la soirée dont j'ai rêvé

Me file entre les doigts, quel comble d'infortune !

J'écume de rage mais me reprends comme un sage

Tire un trait à cet effet en tournant la page

Rien d'étonnant Soul est toujours dans la lune !

Lui qui sans relâche songe et s'amourache d'une plume.

Prolifique à son heure, viendra bien le moment où le dormeur

Pris de stupeur, s'éveillera en sursaut cédant sans cesse ses sens aux sensations du son

Je marche d'un pas lent, sans destination, laissant la basse, le rythme, les aigus me guider

Sur les sentiers du... funk Baby !





Chargement de la playlist...