Lyrics de IAM - Tiens

n

Tu connais le turf et le blase, haza, passe ton chemin

Ici la métaphore maintient le malin loin

Quand le terrain devient malsain et de mon arsenal cent fois éprouvé

Mille techniques, disséquer, extrait de l'acier trempé durement forgé

Pour que mon art fasse mal

Shoot facial c'est l'effet escompté quand la rythmique s'emballe

Régale l'oreille des puristes prise de risque pour cheval de

Bataille mélodie salvatrice ou ultime annonçant l'estocade finale

Sur format digital, bestial sera le choc frontal





Freeman

Et on s'bat plus, pour l'hip hop, à présent, mais bien pour sa poire et

Tout a changé, sauf l'son, qui baise, les alignés sur l'trottoir et

Si tu crois, que j'vais lâcher mon crew, tu t'goures, sent l'crochet lourd

Haute fidélité, habilité à t'ruiner neurone et corps sans civilité

Y a pas d'utilité, puisque à l'écoute d'ce son, rhô, on d'vient animal

On n'est plus les mêmes, rien à foutre d'vos rêves, on vient pour faire mal

T'as mon faire part man, pour ton f'tur bagne, nos textes chiens

Tu l'as dans l'os, prend la sentence, d'moi et d'mes sosses, tiens





Shurik'n

Tu sais que rarement j'arrondis les coins

Sur mes « i » y a toujours des points

Ca laisse l'hypocrite mal en point

Regarde tous dardent leur regard en coin

Tous savent qu'le crew débarque sèchement, pointu comme surin,

Car le cadeau divin devient dangereux ravin mis dans de mauvaises mains

Craint sur terre comme l'orque en mer

Glaçant pire qu'un gel d'hiver vois sous la froide pierre

Gisent leurs espoirs brisés tel le verre l'air austère pas nécessaire

Juste une discipline de fer un manche de même matière

Et je transforme des carrières en faits divers





Refrain (x2)

Shurik'n

T'espères le grand chelem, tiens,

Tu penses qu'au diadème, tiens,

Mais faut qu't'apprennes, tiens,

On a rien sans rien, tend l'oreille et prend c'qu'on t'amène, tiens,

Regarde c'que t'a man, que de la crème, tiens

Sens le son, tiens,

Subis le fond, tiens





Akhenaton

J'assume les répercussions, si j'crame la piste étoilée

C'est ça viscères et pulsions, vision jamais dévoilées

Jeu dangereux sans rémission, posture une once décalée

Pour cette nouvelle édition, ils disent que ça tue : crois les





Freeman

On voulait nous voir revenir, comme des putains d'condamnés d'vant leurs potences

On ramène la constance, l'abondance d'la rime, d'vant la pertinence

Profondément atteint, loin d'vos barra tins, d'vos festins, d'vos faux teints

C'qu'on cherche ici, c'est la race et pas l'menu frottin

L' Sarrasin t'cause, phocéen dans l'âme, passe mes blâmes et rame

Crames mes grammes, et clame, que mes gars, sur beat, c'est du butane

Faut qu'on t'brise l'âme, l'but, relever l'niveau sur l'terrain

Hé malsain, mate, c'est la fin d'commérage d'kha, tiens





Akhenaton

J'reste dans la même veine, strict dans les termes, verbe ferme

C'missile une terre vierge, embrase mes foulées, la saga traverse les

Ages, t'inquiètes, arrêtes tes recherches, c'laboratoire élabore

Des beats, phénomène hideux, comme une bête d'herpès,

A l'assaut du monde, comme naguère Xerxès,

L'air que j'expulse est la pression que j'exerce

Préserve l'art du MC, en butte à l'extinction d'l'espèce

Rimes est-ouest, pas d'chapelle, d'cheptel marqué au fer

Tiens, prends ces vers c'est offert,

Et profites en pour changer en chemin les 200 mots qu'tu profères,

Et maintenant prions,

Car bliss s'est glissé dans nos artères, parade en ville en triomphe

Projette la tyrannie d'nos embryons, d'puis les pyramides sur le reste

Semant l'effroi dans les environs, sordide, timide sur le geste





Refrain (x2)





Akhenaton

Tu t'voyais déjà en haut d'l'affiche comme Aznavour

Et t'en as p't'être impressionné plus d'un j'l'avoue

Mais c'est notre heure, et ça l'premier plat, alors savoure

Et c'track une tranche extraite de l'ampleur de not'bravoure, tiens

Chargement de la playlist...