Lyrics de Ironik - Hier ne revient jamais

Le passé passe

Nos, nos texte sont loins d'être expirés



Yo! Le mal est sur la terre sous forme de guerriers de combattants

La guerre est à la vie ce que la patience est à la perte de temps

Les portes d'Antan

J'entends le vent souffler je vais de l'avant j'avance et lance des rimes

Hélas on pense à tout ce qui pousse au crime organisé les games inimisée misé sur l'assemblée

Je croise les doigt et je touche du bois pour être épargner

Tu sais l'argent ne fait pas le bonheur

On juge la couleur, la douleur est imprègnée

Je me dois de prier mes frères et soeurs Frère pardonner leur

Et seigneur pardonner moi la peur à l'heure ou je vous parle

Amen

Les gens de mon quartier se meurrent

Avez vous vu les pleurs de nos enfants

Avez vous vu le sang

Je me sens si mal que malgré tout je m'efforce à rester debout

dégouté par le fait qu'on étudie pour le futur

soit en le moment présent sans peine et c'est pourquoi la vie est dure

Angoissé par les journées qui passent on met l'accent aigü

Agassez par les gens qui ne chasseront jamais le temps perdu



C'est fou comme le temps peut passer vite

C'est fou comme les gens n'ont pas de limites

C'est qu'on obtient juste ce qu'on mérite

C'est fou comme le temps peut passer vite

C'est fou comme les gens n'ont pas de limites

C'est qu'on obtient juste ce qu'on mérite



Hier ne revient jamais, jamais

J'aime autant dire que j'aimerais plutôt que d'avoir voulu agir ainsi

Ce qui est fait est fait (est fait) et fait par le demain

Nos jeunes oublis l'habitude car aimer la religion se fait repousser

J'aurais tout de même du l'écouter

Le sablier s'est renversé afin de déverser le temps

Comme la nature est immature lorsqu'en faisant souffler le vent elle tue de pauvres gens

L'argent l'est rendu moins puissant

Et ce qui attrait au sang, je sens qu'on va se battre encore dans 200 ans

J'essaie de m'y faire

Tu sais ce qu'on raconte de la vie sur terre

Un paradis j'ai dit pendant qu'on vit l'enfer

J'écrit ce clair de lune étaller sous l'étage

en disant ce que j'étais dans la mesure où bien sur, hier ne revient jamais

Qui met sa croix en extension comprend les lois de l'expansion

Je pense à tous ces cons qui croit que la vie se vit sans voir le fond

Qu'on sent que les bons peuvent perdrent et qu'on s'en va à notre ascension

Chacun si bon avenir à ce que j'ai vu

Souvenir de ce qu'ils verront noyer sous les fatalités

Demain tout ira mieux

Aveuglé par le fard des yeux des gens qui voient que j'ai tout ce que je veux

À travers mes compositions je dénonce un manque de foi

Ne croyez en demain que si les jours qui passent ont marchés droit



C'est fou comme le temps peut passer vite

C'est fou comme les gens n'ont pas de limites

C'est qu'on obtient juste ce qu'on mérite

C'est fou comme le temps peu passer vite

C'est fou comme les gens n'ont pas de limites

C'est qu'on obtient juste ce qu'on mérite



Le passé passe

Nos textes sont loin d'être expirés



C'est plus fort que moi, j'ai peur de çi, j'ai peur de ça

je commence la peur de l'au-delà

ce qui se passe au-delà de mes sens j'y pense en disant que sa ira

C'est comme ça

Tout le monde y passera

J'ai peur d'être vieux mais ça viendra

Ma mère m'as dit de garder la foi

Des fois c'est dur mais je tords la croix

Le sang coule alentour de moi certain diront de fermer les yeux ( fermeront les yeux )

Mais le monde n'a pas choisi sa voie t'as pas saisi le poids de mon approche

On s'accroche

Tu as souvent frapper la roche (yah) comme des ''lao'' (yah)

Et combien de fois m'as-t-on répéter que le rêve c'est poche

Jamais j'aurais pu croire qu'un de mes proches aurait sauté la coche (eh oui)

Malgré que mes poches sont vides on me répète encore étudie

Arrète de faire le con devant l'écran de ton ordi

Laisse l'ordi

Ton corps vie

Mon père crie

Force un peu plus si tu veux faire quelque chose de ta vie

Les années filent au plein coeur de la ville un simple jeune écrit son style

et sans aveu on dit que la mort le cherche et qu'elle le veut



C'est fou comme le temps peut passer vite

C'est fou comme les gens n'ont pas de limites

C'est qu'on obtient juste ce qu'on mérite

C'est fou comme le temps peu passer vite

C'est fou comme les gens n'ont pas de limites

C'est qu'on obtient juste ce qu'on mérite

C'est fou comme le temps peut passer vite

C'est fou comme les gens n'ont pas de limites

C'est qu'on obtient juste ce qu'on mérite

C'est fou comme le temps peu passer vite

C'est fou comme les gens n'ont pas de limites

C'est qu'on obtient juste ce qu'on mérite





Chargement de la playlist...