Lyrics de Disiz - Moïse
Écoutes : 3664565

AVEC LE MICRO EN L'AIR, J'ÉCARTE LA MER
LA FOULE SE SÉPARE EN DEUX, DIS-MOI AVEC QUI TU ES
ET QUI, QUI, QUI T'ES, QUI, QUI, QUI T'ES
QUI, QUI, QUI T'ES, DIS-MOI QUI TU ES


Sorti du ring y'a de ça deux trois piges
J'ai vu mon art s'enlaidir, j'l'ai vu mourir
Je vois mon rap, je vois la jeunesse souffrir
La belle époque du game n'est plus qu'un lointain souvenir
La plupart des MCs tentent, tentent de s'nourrir
Et beaucoup d'entre eux sont devenus tous pourris
J'parle pas de flow mais les pauvres sont pourris par les sous
Font des choix par défaut, le rap est sur les genoux
Le mythe du veau d'or, je me sens comme Moïse
Touché en plein cœur dans ma banlieue en pleine nuit
Sous la lune grise, là-haut sur ma colline
J'les regarde gigoter autour d'un feu de pacotille
Trône au-dessus des flammes, un totem en cuivre
Que les MCs acclament, le nom de leur Dieu c'est le biff
Soudain un buisson s'embrase, je vois les quartiers brûler
Des frères s'entretuer pour du biff mal calculé
La cité a perdu sa tête, décapitée
Les rappeurs parlent de capitaux, on a tous capitulé
Quelques résistants, trop médiocres pour être efficaces
C'est plus que du rap je reprends ma place

REFRAIN


Négro, y'a trop de décalage entre le rap et la réalité,
La situation des quartiers est une calamité
Y'a trop de clash et trop de rage et trop de plan, trop de fantasme
Alors qu'on vit tous à peu près la même réalité
Mon rap n'est pas politisé, je ne vais pas positiver
Une situation qui ne cesse d'empirer
Frérot, j'peux te faire rêver, j'peux te faire golri,
J'peux te faire pleurer, je peux faire pire
Si y'a bien un truc que j'f'rais jamais c'est te mentir
Le rap a changé ma vie il peut changer la tienne
Tu peux changer de radio, tu peux changer de chaîne
Question de valeur, tu peux changer d'échelle
Une chose est certaine tu changeras jamais le ciel
Et comme Ophélie Dieu, Dieu m'a redonné la foi
Pourtant j'ai pas de gros seins et je suis à moitié renoi
Je me sens comme Moise, la France j'vais lui ouvrir sa mère
Je vais lui faire un enfant, pourquoi ? Parce que je l'aime
Parce que j'y vis, j'y souffre, j'y rêve, j'y pleure, j'y crie, j'y crève
D.I.S.I.Z j'reprends mon rôle, j'reprends mon règne
Viens faire tampon pour ceux qui saignent
Je viens changer les règles
Le game avait ses règles, il n'enfantait plus
Chargement de la playlist...