Lyrics de Disiz - Fuck Les Problèmes
Écoutes : 48480

[Intro]
Pour certains c'est d'la weed, pour d'autres c'est la bouteille
Des compagnons de nuit dignes des compagnons de peine

[Couplet 1]
Personne comprend rien parce que personne vit dans ton crâne
Mais y'a toujours quelqu'un pour te dire : "Non, pas comme ça"
Tu contrôles plus rien, t'es à fond dans l'Nhar Sheitan
Y'a toujours un engraineur pour te dire : "Viens, on fait ça"
Tu t'dégrades de jour en jour et de nuit blanche en nuit blanche
Tu crois plus en l'amour, ton seul langage, c'est la violence
Personne ne le sait, mais y'a des raisons à tout ça
Et c'est trop lourd à porter, pourtant, tu le garderas pour toi

[Pré-refrain]
Weed, oseille, filles, bouteille
Stress, ego, haine, problèmes

[Refrain]
T'en as plein le crâne
Et c'est trop dur à porter
T'en as plein le crâne
Et c'est trop dur de lutter
Donc, demain, j'arrête, ouais, c'est ça, j'arrête
Donc, demain, j'arrête, enfin, j'arrête peut-être
Donc, demain, j'arrête, ouais, c'est ça, j'arrête
C'est sûr, demain, j'arrête, enfin, j'arrête peut-être

[Couplet 2]
Tu veux juste te remplir, et peu importe avec quoi
Chasser ces mauvais souvenirs juste en claquant des doigts
Ce soir, comme hier soir, tu céderas à tes démons
Tu détestes les problèmes, mais encore plus les solutions
Tu t'dégrades de jour en jour et de nuit blanche en nuit blanche
Tu crois plus en l'amour, ton seul langage, c'est la violence
Personne ne le sait, mais y'a des raisons à tout ça
Comme c'est trop lourd à porter, comme d'hab', tu le garderas pour toi

[Pré-refrain]

[Refrain]

[Couplet 3]
D'un revers de la main, un jour, j'ai tout balayé
J'ai appelé les miens, les vrais : j'leur ai dit qu'j'les aimais
J'ai dit : "Fuck" à tous mes ennemis, j'ai affronté mes problèmes
L'ego et le déni en tête de mon top ten
La fierté et la honte sont des soeurs jumelles
L'une t'éblouit, l'autre te fait d'l'ombre : coincé dans un tunnel
Pendant que Miss Désillusion dans des bouteilles en verre
Te fournit des munitions pour tirer sur tes rêves
Et tu tires sur des joints jusqu'à assombrir le ciel
Juste le temps d'un son : fuck les problèmes

[Refrain]
Chargement de la playlist...