Lyrics de Meurso - On Jette l'Encre
Écoutes : 5262

[Couplet Unique: Meurso]

J'confirme le rap est mort
Appelez moi Nécromancien
J'me présente: Meurso
Mission: virer ces catins
Et ouais le rap s'consume
Appelez moi l'pyromane
Nom d'code jerricane
J'viens arroser ces putains d'mythomanes
Mercenaire du MIC, Ici c'est le M.I.T
Rap cosmique: Jedi cherchant galaxie
J'sors le laser
J'viens liquider ce qui me lacère
Aucun excès d'artifice: mes rimes feront l'affaire
J'invite les padawans à poser l'mic
Car Obi-Wan débarque et trouve que votre shit est naze
À la vue d'l'engaement les MC's prennent peur
Sappés tous pareil et thèmes imprécis: Storm Trooper
J'fais d'la haute scripture: j'brode des thèmes
D'fil en aiguille j'pose mes textes
Y coud mes blèmes tant qu'mes angoisses tiennent
Défilé d'l'abime où la rime riche rêgne
Où le stylo saigne
Tant qu'le mal-être sera existentiel
Donc j'persévère pour que mes verses percent et cognent façon père sévère
T'façon c'est clair gars: j'veux qu'mes versets restent
Donc j'gratte comme un apôtre en quête de vers célestes
Le reste est blême: j'frai pas l'mec de tess en quête de Mercedes
Mirage d'un apostat cherchant le phare au coeur de l'art
Espérant transcender le vide en fanfare, c'est dur voir
Impossible d'évacuer le blues d'un jeune fout-rien
Gavé d'être moyen, cherchant c'qui cloche avant que n'sonne la fin
Sur l'tempo mais des temps d'avance
J'me soigne sans temps d'attente
Je tente ma chance sans trop d'attente j'vous l'dis d'avance
C'est pas du rap d'intellos, pas non plus d'nivellement par le bas
J'rap pour faire sauter l'niveau sans m'tapiner pour quelques fans
J'viens cracher l'encre sur c'monde en manque d'humanité
Vanité est l'mot d'ordre: l'humain d'vient fou à lier
J'gratte le texte, la dalle y est
J'balance le flow: tu bouges la tête
Mais perds pas l'attention ou loupe le reste
Si j'gratte des phrases de rage c'est pas pour
Chasser du naze, faire le sage ou l'mec street s'tappant des tass
J'veux kicker la basse, saisir l'occas'
D'gratter des scripts de mage f'sant vibrer les cases
Attirant les masses, leur dealant de l'extase
Les clashs m'intéressent pas, t'façon test pas
Mon cahier d'rime c'est l'Death Note et j'suis l'troisième Kira
C'est vrai qu'j'ai l'poids d'une plume mais la mienne est lourde
Elle pond des textes et s'attarde pas à traquer du noob
Sauf qu'le rap ressemble à Gotham, Bruce Wayne: j'vois trop d'jokers
Why so serious? Car c'est d'l'art petit Gucci Sucker
"Wesh Wesh Swag" on vient d'toucher l'fond
Cousteau est sûrement jaloux de ces travelos Vuitton
Intolérant: j'tolère plus leurs banalités
Animé d'un genre d'envie d'exil qui m’amène à m'tirer (où ça?)
Où il fait bon d'voir le temps filer
Autant être flémard exotique si c'est pour s'faire chier
Mais bon le temps passe et mon temps-passe clamse
L'bon vieux rap a l'air de pop bas de gamme
Le son s'use comme un Tampax crasse
Les tasses se massent et les bonnes vibes s'cassent
Avant que j'trace faut qu'le message passe: que le ménage se fasse
Ça paraîtra absurde mais c'est l'absurde qui m'guide
Une vibe entre orages d'inspis et cynismes arides
Un genre de Spleen où tu questionnes la pertinence de suivre des codes
De vivre de job, d'amasser le cob en espérant crever sans prob
Métro, boulot, dodo: c'est pas mon plan
T'façon j'ai pas trop l'temps: le verbe c'est tout c'qui m'tente
Perdre sa vie à la gagner, quoi d'plus con?
Autant creuser sa tombe en espérant qu'la mort se trompe
L'art est loin d'son essence comme la classe moyenne
J'viens bouleverser la tendance, faire le buzz, j'confisque la scène
La fantaisie très peu pour moi, j'suis pas Tolkien
Mais MC varie tes textes on croirait lire Duhaime
C'est qu'c'est l'ministère du rap et c'est l'heure des réformes
Fuck l'austérité: aucune coupure sur la forme
Mais MC t'es viré car c'est la mort de tes normes
C'est la loi du marché, sans rancune appelle moi l'Ténor
Chargement de la playlist...