Lyrics de LeMind - BLASST #23
Écoutes : 10153

J'effleur mon soul au pied d'un arbre
une page, une feuille morte,
une larme, mais je ne meurt pas, it's still arright
loins d'être millionnaire, je me sers le cou, une prise de tête
si j'suis coincé dans un loops, c'est qu' le temps m'fou l'envie d'renaître
si j'me trouve ici j'me perd, j'veux foncer la vie c'est pas rentable
on m'a dit d'croire en dieu, mais sans me demander si il croit en moi
comment réaliser son rôle ?
si j'ai tendance à tomber, c'est que j'ai déraciné mon saule, soul
on vit le même jour, c'est pas assez long
sache que si ma tête tourne, c'est qu'jai voulu tasser l'ombre
stressé là je compte me rendre, coincé dans la honte je pense
m'enfermer, cerner, coincé par la force de lhomme
on est pressé de faire l'affaire
on à la tête dans les nuages vue qu'il faut rester terre-à-terre
un rayon de soleil perce les feuilles
je tiens un as de pique,
je sais que mon ‚me se vide à rester perché seul
j'rêve avec des rimes de l'au-delà
si je suis un rapper lyricist c'est qu'je veux guérir les maux, mots de l'homme
et faut de l'orde, jamais trop le luck, j'file au siffle du vent
j'ai chuté en tentant d'être équilibriste au fil du temps
mais c'a rêve d'un monde meilleur
j'ai fait 21 prayers pour m'éteidre avec ma john player
mauvaise branche ? non, allez fonce fait le
contraste d'époque quand j'y pense,
là j'ai les deux yeux on my own paper
esclave de la monnaie, la vie ne rassure pas
un cadavre dans la forêt, est-ce une nature morte ?
monstre indomptable depuis qu'mes racines m'ont apporté honte
et comme Napoléon, j'voudrais l'ombre du saule sur ma pierre tombale
restons calmes, la note s'étire comme l'accordéon, affolé j'fonce
j'ai écris s'texte cold, dans la saison froid
au pied de la même montagne, avant qu'la saison parte
j'dévoile mon Soul sur tout ses angles vue qu'on vit l'même montage
Chargement de la playlist...