Lyrics de Niqc - Braise Oubliée
Écoutes : 7372

REFRAIN
Grandi par milliers
Mais on finit tous éparpillés
Rêves qu’on a résiliés
Devant nos yeux écarquillés
Faux modèles imités
À travers le monde entier
Je n’ai pas besoin
J’ai débroussé moi-même mon sentier

1e VERSET
Ready? Go and I pull it!
Plaisir dans la mire
We living life to the fullest
Dimension parallèle et se complète avec tout le reste
Rester conscient
Jamais trop d’information dans les courriels
En fait assez discret et moins distrait
Rarement les apparences trop évidentes nous disent vrai (han!)
Trop de bla-bla, de remplissage
Veut saisir le message
Mais l’a pas compris vrai-ment
La perspective à leur avantage
Et pas besoin de commentaire mais qui s’occupe du recomptage ?
Fraude en direct
Moi je m’en irais
Brûler les polichinelles qui veulent s’en tirer
Fuck them, yeah mothafuck them
Mais je préfère être prisonnier de la classe moyenne
Fais encore parti de ceux qui chasse l’aubaine
Et continue de dégainer avec un art moderne
Just blow that shit man
Kurt Cobain
Fait de la magie pour que les fans puissent s’reconnaître
Prisonnier avec son esprit dans un corps de même
Des minutes de gloire plus coûteuses qu’un parcomètre
Fidèle au poste
Mais qu’est-ce qu’on empoche?
C’est les mêmes fils de pute
Qui se prétendent philanthropes
Les regrets, les remords, les restants
Exploiter la mal préexistant
REFRAIN
Grandi par milliers
Mais on finit tous éparpillés
Rêves qu’on a résiliés
Devant nos yeux écarquillés
Faux modèles imités
À travers le monde entier
Je n’ai pas besoin
J’ai débroussé moi-même mon sentier

2e VERSET
Combien d’autres enfants
N’auront jamais atteint les 10 ans?
Bombardé plus que son sang
Son avenir, sa famille, ses talents
Projections infinies d’un potentiel effarant




C’est la fin du début et le départ
Vers l’impasse
Mais qui peut vraiment se permettre de faire
Main basse?
Veillez les uns sur les autres avec confiance




Rappelez-vous toujours l’amour avant la finance




Plus que 7 péchés mortels en permanence
Qui reviennent manifester leurs interférences
Et besoin de personne pour répondre à ma place
Mais j’veux plus jamais des ondes hostiles dans mon paysage
Man chill the fuck out
J’change pas le monde
J’rap sur ce qui m’écœure
La meilleure façon de propager la musique est de nourrir les émetteurs
Méditer comme un moine
Peu importe l’habit
Free sex
On évite les escortes l’ami
Prédateurs à l’écart quand on explore la nuit
Y’a ceux qui font des moves
Et ceux qui pleurent d’ennui




La machine fonctionne
Et les hommes s’évaporent au-delà des nuages
Relations éphémères
Dont on dispose une à une après usage




REFRAIN
Grandi par milliers
Mais on finit tous éparpillés
Rêves qu’on a résiliés
Devant nos yeux écarquillés
Faux modèles imités
À travers le monde entier
Je n’ai pas besoin
J’ai débroussé moi-même mon sentier
Chargement de la playlist...