Lyrics de Rap Academie feat. Macki - Ma petite boîte noire (Rap Academie Round 2)
Écoutes : 2603

Verse1:
J'suis qu'un artiste de milles couleurs qui cherche bonheurs ou trop d'amour.
J'déboule de textes et trop d'aisance,la renaissance d'un troubadour.
La nuit s'empare de mes états,j'ai misé l'art de mes défauts.
J'ai fait des fautes,les crayons feutres sont devenues l'encre de mon bateau.
Maître d'un navire qu'on abandonne dès que l'équipage touche le trésor.
J'le cris très fort dès qu'on se sépare,c'est l'coeur de l'homme qui manque d'efforts.
J'ai les outils pour qu'on m'répare,mais sans patience d'un mécano.
Les mêmes questions au moindre départ,on veux savoir ça mènera où.
Souvent j'ignore les paysages par peur d'un amour éphémère.
Et on s'attache à ce-qui faut pas en échange d'un effet d'merde.
Si j'me permet,vous êtes aveugle,le matériel vous a habillé.
La grosse bagnole au petit salaire avec le risque de s'mettre à pied.
Frérot c'est simple comme équation,on s'multiplie par pur désire.
Tanner d'être qu'un numéro,on s'gonffle l'égo que par des dires.
J'suis loin des jouets qu'on s'arrachait,mais cette été faut j'quitte le block.
Si j'kick la porte d'un serrurier,c'est mes deux pieds la clé d'la force.

Hook:
J'essaye de partir d'ici,j'vous laissent le top.
Tanner d'entendre derrière moi,le son d'la porte
J'écoute le monde de ma petite boîte noir.
Enlève le haut pour me voir.
La lumière me manque.
Passer des mois à attendre.
Qu'on souleve le haut,j'me suis soualer d'mes mots.
En espérant qu'ont m'entende

Verse2:
J'ai qu'un stylo dans mes valises et j'vais mit faire avec le temps.
J'ai faite le tour de nos années,et j'ai trouvé ce qui manque dedans.
Un peu d'soleil sur mes blessures,quand meme la vie me laisse perplexe.
J'calcul par plaie,les graphignures qu'ont fait mes exs d'un cœur parfait.
J'ai pas la plume d'un écrivain,une base d'étude mais j'écris bien.
Desfois la lune me rend visite et m'laisse croire que je décrit rien.
Parce que la nuit est signe de mort,les virées d'bar et paires de seins.
Une perte de sang dans l'oesophage dès qu'notre image tire a sa faim.
C'est trop facile d'en prendre le goût,aux pied du gouffre et sans bas-fonds.
On ignores tout ce-qu'ont possède et puis on cede de cent façons.
J'me sent forcé...d'une façade de fin d'semaine.
J'attend l'été ...voyage de plage et bain d'soleil.
Frérot c'est simple comme division,suffit d'soustraire tout ce-qui est néfaste.
J'rêve qu'ont déplaces toutes ces liasses qui veulent une place aux piédestal.
Les pieds d'asphalte,ouais qui son pris à mes racines.
Mais imagine si les machines prendraient la place de nos famille.
C'est déjà fait.

Hook:
J'essaye de partir d'ici,j'vous laissent le top.
Tanner d'entendre derrière moi,le son d'la porte
J'écoute le monde de ma petite boîte noir.
Enlève le haut pour me voir.
La lumière me manque.
Passer des mois à attendre.
Qu'on souleve le haut,j'me suis soualer d'mes mots.
En espérant qu'ont m'entende.
Chargement de la playlist...