Écoutes : 974147
Lyrics
AM, IAM, SUNZ OF MAN, WU TANG CLAN,

'bout to take it to another chamber

from Medina to Marseille...

Marseille, Marseille ...





Refrain



(Prodigal Sun)



Yo, IAM, SUNZ OF MAN from the ROYAL FAM

never ate ham, never gave a damn





(Timbo King)



In the begining there was darkness, then came light,

I grab the mic to dis' your ass just for spite

What ? You can't fuck with the flows I bring

Watch the staff I swing [taaaaaaabbbaaaaaaa]

It's Timbo King, astonishing, I'm dramactic to the ear

Television tells lies to your vision

so, beware of the trick-nology set off to fool the mind

if you're dumb you're lost, if you're wise you will find that

poison is a devil substance made for scratch

'cause one rotten apple destroys the whole batch

you scratch, I throw jabs to your jaws so quick

you get bashed in the head with a stone face brick

we're thick like molasses, deeper than the earth's mantle

Royal take over, stampede, trample,

those who force kids tell lies to the youth,

my grand child, my roots run deep is proof what ?





(Akhenaton)



A dix-sept ans, je me suis fait une raison,

J'étais un petit con, un nerveux, spasmophile

Baston et je frappais un coup de pied dans la table

Tout volait, envenimé par la négativité

Tant d'échecs, tant de défaites

Ont forgé le mordant, pour encaisser les coups dans ma mentalité

Fauché, sans occupation, il n'y a pas pire

Je ne possédais rien et je voulais fonder un empire

J'ai persisté, dit des trucs vrais ai été pisté

J'ai insisté et le groupe IAM a existé

Pour de bon, j'étais sincère

J'écris des vers pour mes pairs

Et il n'y a qu'eux qui flippent derrière

De l'attention, ils se foutaient donc j'ai roulé pour ma poire

Comme le gaz, les intouchables phases de mes phrases

J'ai même changé d'avis pour la Saga

C'est plus je revenais quand tu allais, j'y retournais





Refrain





(Dreddy Krueger)



I'm blowing niggaz out the frame

Now what's my motherfuking name

I'm playing niggaz like a boy game

You can't fuck with the drunk Dreddy Krueger

Blaow ! Blaow !

Two slugs from my rugger and I move ya

I write rhyme when I'm sober

Singing when I'm drunk

The Buddah Monk got the skunk

Yo, I smoke niggaz like kryptonite blunts

Dog bitches like soup, fucking up my stew, then yo,

I step the gates and troop to see my nigga

The gza, who had my bulletproof

vest for my chest to relieve some of my stress

And I'm safe from my neck to my waist

But still I gotta to worry about a nigga catching me in the face

And beat the case, just 'cause he had papes







Refrain





(Shurik'n)



La route vers le but fixé est longue et périlleuse

Souvent bordée de tavernes aux enseignes lumineuses

Et c'est dur de résister à l'invitation

De rester posé sur les rails comme un wagon

Telle une flèche filer droit sur la cible

Ignorer les ragots est la seule solution possible

Le temps passe trop vite pour que j'y prête

Une attention quelconque, je sais qu'en fait

Tout le monde veut la même chose

Mais personne ne veut que tu l'obtiennes avant les autres

Partant, je roule pour moi, fils

Tant pis pour les autres si la médisance est leur hobby favori

Je suis sorti de cette période néfaste où

Tu te prélasses en attendant que tout se fasse

J'avance fort de mes expériences passées et je souris

En voyant ceux qui s'y empressent d'y aller

 
Tous les MP3 de IAM
Tous les vidéos de IAM
Grands rêves, grandes boîtes (Beat: Akhenaton) (Vidéo: Didier D. Daarwin & Akhenaton)
Monnaie de singe (Vidéo: Didier D. Daarwin & Akhenaton)
Chargement de la playlist...