Écoutes : 55907
Lyrics
Je remonte loin, loin, loin dans ma mémoire

Pour y voir des peuples entiers engloutis par le noir.

Pour qui ? Pourquoi ? Dieu ? Ne me prenez pas

Pour un idiot, avec moi ça ne prend pas.

N'était-ce pas lui qui prône les bienfaits de la tolérance

Et s'inscrivait en faux contre tout acte de violence.

Alors, expliquez un peu pour quelle raison

Celui des autres serait mauvais, le votre serait bon.

Tant de massacres perpétrés par les brebis de dieu

Qui bien souvent se sont transformés en loups haineux ;

Des enfants tombés au nom de leur créateur,

Comble du paradoxe, armés par leurs géniteurs.

Vos dieux ont les mains sales, mais cela vous est égal

Chacun veut être le seul et selon vous, ne souffre aucun rival.

Pourtant, dans leurs livres ils utilisent un mot à outrance,

Mais les actes qu'ils provoquent ne reflètent que l'intolérance.



Les hommes sont ainsi faits



Mauvaise nouvelle, fait-divers dans les infos,

Une jeune fille c'est faite violer dans le métro.

Il y avaient des passagers, mais personne n'a bougé

Même ses hurlements de terreur n'ont rien provoqué.

Certains prétextèrent une paralysie dûe à la panique,

Soyons honnête, ils craignaient pour leurs physiques

Et sans honte, ils iront faire des prières.

Loué celui qui vomirait devant tant de bassesse.

Ils disent avoir bonne conscience, mensonge, ils n'en ont plus :

Ce wagon fut tragique, elle n'a pas survécu.

Mais le remord ne les ronge pas une seconde,

Aux yeux de leurs enfants, ils sont toujours les meilleurs du monde.

Ils vivent sans craindre l'heure du jugement dernier

Car le tout puissant juge les a déjà pardonnés.

S'ils se retrouvaient dans la même situation

Ils auraient la même réaction car ils savent que la compassion

Est une chose aisément accordée par leur maître.

Ils passeront ainsi le portail céleste en levant la tête.

Ces gens se foutent que leurs actes soient bien ou mal,

Et c'est à cause d'eux que vos dieux ont les mains sales.



Les hommes sont ainsi faits...

Qu'ils gardent mieux mémoire de l'invisible... que du réel.



Avant d'en changer, si vous permettez,

Rapidement je concluerai sur le précédent sujet,

En signalant que dans pareil cas, de ceux qui n'ont rien tenté,

Au moins la moitié vote F.N. contre l'insécurité,

Puis font l'autruche face à la délinquance nocturne.

Passez-moi l'expression mais c'est "tout dans l'urne et rien dans les burnes"

Cela dit, j'enchaîne la liste n'est pas finie

Il y a tant de choses à dire et tant de choses à écrire

Les magasins pour chiens prennent le pas sur les sans-abris,

Parce qu'on ne rénove pas les immeubles on préfère les détruire

On s'indigne devant le non-respect des droits de l'homme,

Bien entendu si celui-ci atteint une certaine somme

Juste en face, pour des femmes et des gosses le glas sonne

Pour que d'autres prennent leur place, qui s'en soucie ? Personne !

Vos éternels passent l'arme à gauche deux fois par heure,

Etouffés sous le poids de vos horreurs

Vous pleurez leurs morts mais vous les offensez par celle des autres,

Vous ne valez pas mieux que Judas, l'apôtre

Vous parlez d'amour avec un comportement animal, paradoxal !

À cause de ça vos dieux ont les mains sales



Les hommes sont ainsi faits...

Qu'ils gardent mieux mémoire de l'invisible... que du réel !

 
Tous les MP3 de IAM
Tous les vidéos de IAM
Grands rêves, grandes boîtes (Beat: Akhenaton) (Vidéo: Didier D. Daarwin & Akhenaton)
Monnaie de singe (Vidéo: Didier D. Daarwin & Akhenaton)
Chargement de la playlist...