Écoutes : 4900
Lyrics
Si tu veux les poches pleines, garde ta job man
Mais là j'ai pas une cenne dans mon bas de laine
Tous mes amis sont partis au Club Med
On s'parle une fois par année… sur Hotmail
Ça finit qu'on se dit rien dans une tonne de lettres
Un bock de bière après l'école comme des collégiennes
L'envie de jumper off the ledge après une rough semaine
Job et stress, gorge sèche, blood and sweat, drogue et sexe
J'tanné de passer ma vie à me dépêcher
Alcoolique à 8h AM avec un café Baileys
Des neurones, j'en ai brûlé plein
Faut que j'éteigne mon téléphone pis que j'allume mon
brain
Si jamais j'avais une machine à voyager dans le temps
J'irais nulle part, y'a pas meilleure place que
présentement
On veut que les minutes ralentissent ou accélèrent
Mais on peut juste laisser les années faire

Montréal, summer nights, post sur la Main
Je regarde aller les autres, rhum and Coke dans la main
Je vois les travailleurs en train de smoke à la chaîne
Mais quand ça chauffe dans ton brain, fais donc pause sur
ta game
J'ai fini d'être essoufflé pis de courir pour des filles
Cruiser pour le kick, fuck it j'ai dessaoulé vite
J'aime mieux regarder ma queen faire à souper pour les kids
La famille c'est mon team, j'prêt à mourir pour l'équipe
Sorry guys, mais j'ai pas envie de la vie rapide
Vivre vite, mourir jeune, c'pas c'que j'imagine
Moi c'que je veux c'est vivre lentement, mourir vieux
Des journées à se la couler douce, j'peux pas trouver
mieux
Rester au lit et faire des dizaines d'enfants tous les deux
Vivre assez pour voir défiler 100 ans sous mes yeux
Nos têtes spinnent comme la planète Terre
Mais on peut juste laisser les années faire

Baby t'es belle, mais c'est comment tu penses qui t'embellit
Tu nourris mon âme comme la viande dans mon belly
Petite fille grandie dans le ventre de ma chérie
Est sortie plus brillante que des jantes sur un Chevy
Si tu veux être grande il faut que tu manges tous tes
veggies
Out of town, mais j'aime ça t'entendre sur mon celli
On the road c'pas toujours le shit
Mais t'écouter ça met du rose dans les journées tristes
Voyager, je le fais dans mon crâne
J'pars dans la direction, j'laisse la chanson prendre
On ne va jamais vraiment comprendre le sens
Genre, pourquoi nos vies commencent dans un entrejambe?
J'le sais pas si Dieu existe mais y'est en demande
Comme d'habitude, on veut juste quelqu'un qui peut prendre
le blâme
Nos idées volent à des niveaux interplanétaires
Mais on peut juste laisser les années faire
 
Tous les MP3 de Koriass
Tous les vidéos de Koriass
Zombies (Beat: Roméo Et Fils) (Vidéo: Nico Archambault)
Nulle Part (Beat: Ruffsound, Koriass & Phil Brault) (Vidéo: Simon Corriveau)
Chargement de la playlist...